International

France: Le visage des jihadistes

Par L'Economiste | Edition N°:5240 Le 29/03/2018 | Partager

Les jihadistes condamnés en France de 2004 à 2017 étaient pour «la plupart des hommes peu éduqués, mal intégrés, avec le plus souvent un passé marqué par la délinquance».

Afin de tenter de cerner le profil des jihadistes, Marc Hecker, directeur des publications de l'Institut français des relations internationales (IFRI), a étudié les parcours de 137 individus condamnés pour faits de terrorisme, en se basant sur les sources judiciaires issues de leurs procès.

Il en ressort aussi que «ces individus se distinguent par un degré de pauvreté plus important, un engagement dans la criminalité plus élevé et un rapport plus étroit au Maghreb et à l'Afrique subsaharienne que la moyenne de la population française», écrit le chercheur, dans son étude de 52 pages, qui sera disponible le 10 avril sur le site de l'IFRI (www.Ifri.org). Intitulée «137 nuances de terrorisme-Les jihadistes de France face à la justice», cette étude permet de mieux comprendre les processus de radicalisation et de basculement dans le terrorisme, selon ses auteurs.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc