Competences & rh

Dell lance des laboratoires d’apprentissage numérique

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5238 Le 27/03/2018 | Partager
«Chemsi» fonctionne entièrement à l’énergie solaire
Ministère de la Jeunesse et des sports, SOS villages, Bayti... comme partenaires
La caravane passera par 9 régions du Maroc
dell-038.jpg

Les laboratoires solaires de Dell s’inscrivent dans la stratégie «Legacy of Good» lancée par la multinationale. Au Maroc elle ambitionne de former quelques milliers de jeunes à l’horizon 2018 (Ph. Dell)

Soucieuse du développement des compétences numériques des jeunes des zones reculées et enclavées, Dell vient de mettre à leur disposition un laboratoire d’apprentissage, appelé «Chemsi». L’initiative est lancée en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et des sports, et des associations caritatives telles que Sos Villages, Bayti, EFE (Education for employment), et Computer Aid international.

«Ces collaborations nous permettent de nous rapprocher des jeunes que nous ciblons», indique Ahmed Khalil, directeur général de la zone Afrique du Nord et de l’Ouest de Dell EMC. 

Original, ce laboratoire est en réalité un conteneur maritime transformé par les équipes de Dell en Learning labs. Il fonctionne grâce à l’énergie solaire. En utilisant des panneaux photovoltaïques, il est capable d’alimenter quelque 10 ordinateurs de type Dell Wyse. Ces derniers utilisent à peine 4% de l’énergie requise pour faire fonctionner des PC traditionnels.

«Plusieurs études démontrent que l’intégration de la technologie dans les salles de classes permet aux élèves d’apprendre plus efficacement et augmente leurs chances d’échapper à la pauvreté», précise le management de la multinationale. Ainsi, sur une durée de deux mois, ces laboratoires numériques se déplaceront dans plusieurs régions du Maroc. Ils seront présents, entre autres, à El jadida, Safi, Essaouira, Ouarzazate, Ait Ourir ... pour au final s’arrêter à Sidi Allal Tazi, à la maison de jeunes et ferme pédagogique de l’association Bayti.

Par ce programme, Dell souhaite mettre à disposition des jeunes une connectivité pérenne et abordable. Ainsi, elle a mis en place trois niveaux de formations certifiantes. La première est proposée aux jeunes novices qui veulent apprendre l’informatique. La deuxième concerne l’apprentissage des langages de programmation «coding».

La dernière formation permet d’accompagner les bénéficiaires à préparer leur carrière professionnelle. «Nous souhaitons pouvoir donner accès à la technologie numérique à quelque 10.000 étudiants marocains d’ici la fin de l’année», souligne Ahmed Khalil.

Ce n’est pas la première initiative du genre de Dell. En 2014, l’entreprise avait installé un laboratoire similaire à Lagos, au Nigéria, puis déployé par la suite en Afrique du Sud, au Kenya, en Colombie.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc