Régions

Hôtellerie: De nouveaux arrivants dans le Nord

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5237 Le 26/03/2018 | Partager
Hilton, Marriott, Anantara parmi les nouveaux établissements à ouvrir
El Minzah ferme ses portes pour rénovation
hotellerie-037.jpg

 Le Marriott de la côte tétouanaise se préfigure déjà comme le sommet du luxe en matière d’hôtellerie dans la région (Ph. Adam)

Le secteur hôtelier connaît une activité fiévreuse à Tanger. En parallèle avec le développement des arrivées et des nuitées, l’hôtellerie locale se prépare à accueillir de nouveaux membres. C’est le cas avec la chaîne Hilton qui s’apprête à inaugurer incessamment son troisième hôtel dans la région. Le Hilton Tangier Al Houara Resort & Spa ouvrira dans les prochaines semaines en formule «soft opening» avant d’entamer la saison dès le mois de juillet.

L’hôtel vient de finaliser sa campagne de recrutement et disposera d’un argument de taille en offrant le luxe de la chaîne Hilton et la connectivité de Tanger dans le véritable havre de paix qu’est la région d’Al Houara. Il viendra s’ajouter aux deux premiers de la chaîne, un 4 et un 5 étoiles déjà inaugurés au centre-ville de Tanger.

Le deuxième hôtel d’Al Houara est l’Anantara Al Houara Tangier Resort, un 5 étoiles propriété du groupe thaïlandais Minor International d’une capacité de 230 chambres.
Du côté de Tétouan, un autre projet se prépare à entrer en lice, le Marriott.

Le premier hôtel de cette chaîne à ouvrir dans la région recevra ses premiers clients au courant de l’été prochain. Le projet est mené par Sama Marina, groupe saoudien avec un investissement de 850 millions de DH. Le projet est dans sa phase finale. Il s’étale sur 22.500 mètres carrés et offrira à ses heureux clients 194 chambres dont des suites de luxe. Il se mesurera à des champions du luxe comme le Banyan Tree et le Sofitel qui ont déjà ouvert leurs portes en 2016 sur la côte tétouanaise qui relie Mdiq à Fnideq.

Au centre-ville, les nouveautés ne manquent pas à Tanger. Un nouvel hôtel, le Fredj, vient d’ouvrir ses portes. Il s’agit d’un 4 étoiles installé dans le cœur battant de la ville. Il s’érige sur les cendres de l’ancien Dawliz fermé il y a plusieurs années et resté en perpétuelle rénovation. Non loin de là, les ex-Ibis de Tanger et de Mdiq, devenus depuis «Senator» ouvriront eux aussi leurs portes avant cet été.

Ces deux hôtels, ainsi que celui d’Agadir avaient été rachetés par le groupe Benaboud et des associés saoudiens pour créer la chaîne hôtelière Senator. Des ouvertures, mais des fermetures aussi. Tel est le cas d’El Minzah l’emblématique hôtel de Tanger. Cet établissement a fermé ses portes provisoirement le week-end dernier pour finaliser la dernière partie de sa rénovation. Selon son management, il rouvrira dans 4 mois au beau milieu de la saison estivale.

De notre correspondant permanent, Ali ABJIOU

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc