Entreprises

Holding Al Arabi: «C’est un premier pas vers l’Afrique»

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5236 Le 23/03/2018 | Partager
salah_al_maousherji.jpg
Avec plus de 35 ans d'expérience dans la banque d'investissement, Salah Al Maousherji a démarré sa carrière chez Kuwait Investment Co. (KIC) en 1978. Il  a occupé plusieurs postes-clés, gérant des actifs importants d'institutions publiques et privées. En plus de sa casquette de PDG du holding Al Arabi, il est également le co-fondateur de Al Maousherji Catering Company (un concessionnaire unique pour McDonald's Koweït) (Ph. HAG)

Dans une interview exclusive accordée à L’Economiste en marge de son passage au Maroc, Salah Al Maousherji, PDG du holding koweïtien multi-secteurs Al Arabi, révèle les enjeux de l’alliance stratégique de sa filiale KeyBS avec le fournisseur de solutions de paiement sécurisé S2M pour le développement sur le marché africain.

-  L’Economiste: Vous venez de signer à Casablanca, à travers votre filiale technologique KeyBS, un accord de partenariat avec S2M. Quels enjeux derrière cette alliance?
- Salah Al Maousherji:
Ce partenariat technologique et commercial avec S2M marque un nouveau positionnement pour notre groupe sur l’Afrique. Nous sommes une holding multi-secteurs. Notre entreprise KeyBS, basée aux Emirats arabes unies, se positionne, depuis 8 ans, sur le marché des services innovants liés à l’agence digitale, le guichet universel, les services e-gov, les services de transfert d’argent et les produits d'inclusion financière. Notre ambition est de capitaliser sur l’expertise technologique et la connaissance du marché africain de S2M pour mieux promouvoir l’offre de KeyBS sur le continent. Parallèlement notre ancrage sur notre marché historique, qui est la zone du Golfe, sera une opportunité pour S2M en vue de promouvoir son offre innovante destinée à l’intégration et la maintenance des solutions de paiement électronique inhouse ou en outsourcing et la personnalisation des moyens de paiement.

- Quels sont les secteurs et les niches business qui intéressent votre holding et KeyBS en Afrique?
- Al Arabi Group est un holding multi-secteurs. Pour le cas de KeyBS, son partenariat avec S2M, va lui permettre de déployer rapidement ses succès au Moyen-Orient dans le domaine du digital, du e-gov et de services bancaires et non bancaires. D’ailleurs, juste à titre indicatif, l’une de nos références majeures est l'accompagnement du Bahreïn dans ses chantiers e-gov. Aujourd’hui, KeyBS a piloté la mise en ligne et multi-canal de plus de 45 différents services e.gov, mis en place par 17 ministères et destinés aux citoyens et aux entreprises de ce pays. 
- Au-delà des technologies de l’information et du digital, est-ce que votre holding compte investir au Maroc et en Afrique dans d’autres secteurs?
- Notre partenariat avec S2M n’est qu’un premier pas qui marque notre intérêt pour le marché africain. Certainement, cette alliance est un levier pour notre stratégie de développement sur le continent africain dont le potentiel de croissance est indéniable. Coté à la Bourse de Koweït, notre groupe a démarré ses activités depuis les années 60. Notre feuille de route de croissance multi-secteurs couvre les pays du Golfe, l’Inde et la Turquie. Le positionnement sur le marché africain ne se limitera pas seulement au marché des technologies de l’information et du digital. La réussite de l’alliance entre notre entreprise KeyBS et S2M sera certainement un moteur de l’accélération des investissements de notre holding en Afrique. Je suis optimiste et confiant.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc