Régions

Oujda: Et de 7 pour le festival des sciences De notre correspondant permanent, Ali KHARROUBI

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5234 Le 21/03/2018 | Partager
Objectif, diffuser la culture scientifique auprès des jeunes
Création d’une maison des sciences pour pérenniser le festival
maison_science_oriental.jpg
La Maison des sciences de l’Oriental accueille des activités de manière temporaire comme des expositions ainsi que des ateliers à thème pour faire découvrir à des groupes scolaires des réalisations scientifiques (Ph. AK)

Le parc Lalla Aïcha est fin prêt pour abriter la septième édition du festival des sciences qui aura lieu le week-end prochain (24 et 25 mars). Deux journées pour accueillir élèves, étudiants et passionnés des découvertes scientifiques pour leur exposer les avancées réalisées dans le domaine de la recherche. L’objectif est de leur expliquer l’importance de la culture scientifique dans la propagation de l’innovation et le développement de la personnalité. L’ensemble de ces activités aura lieu dans 70 ateliers, encadré par 74 animateurs et 300 organisateurs. 
Pour assurer la continuité à ses activités, la Fondation Omar Ibn Abdelaziz, organisatrice de ce festival, ne se limite pas à des activités ponctuelles. Elle vient de réaliser toute une structure pour pérenniser son festival et ancrer la culture scientifique auprès des jeunes. La Maison des sciences de l’Oriental est le fruit d’un partenariat tripartite regroupant l’INDH, l’Académie régionale de l’éducation et la formation et la Fondation Omar Ibn Abdelaziz.
Après six éditions du festival des sciences, il devenait évident de mettre en place une maison dédiée à la promotion de la culture scientifique et technique. De plus, un évènement organisé une fois par an ne peut impacter durablement sur la propagation d’une culture scientifique. «Dans les établissements scolaires et universitaires, on enseigne les sciences mais pas la culture scientifique. Au terme du parcours, nous formons des scientifiques mais sans culture scientifique. Or un enseignement de qualité allie les deux», explique Jawad Benaddi, président de la Fondation Omar Ibn Abdelaziz. 
La Maison des sciences de l’Oriental est une structure qui accueille des activités de manière temporaire (expositions à base d’un thème avec des ateliers) ou de manière permanente (faire découvrir à des groupes scolaires le comment des réalisations scientifiques). Le travail au sein de cette maison s’articule autour de trois types de formation: c’est beau à voir, comment ça marche et la main à la pâte. Un accompagnement pour permettre aux élèves et étudiants marocains d’être aussi bons en mathématiques qu’en physique et sciences naturelles. Ce qui n’est pas encore le cas. «La Maison des sciences de l’Oriental travaille en parallèle avec ce qui se fait dans les écoles publiques et essaie de répondre à certaines lacunes observées dans nos écoles», précise de son côté Jamal Yousfi, responsable de la communication. 
Pour rappel, la septième édition du festival des sciences de l’Oriental est organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et en partenariat avec la commune d’Oujda, l’Agence de l’Oriental et d’autres partenaires privés et institutionnels.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc