Entreprises

Automobile: Toujours pas de reprise en vue

Par Moulay Ahmed BELGHITI | Edition N°:5225 Le 08/03/2018 | Partager
L’attentisme par rapport à l’Auto Expo qui se tient du 9 au 22 avril se fait sentir
La morosité des autres secteurs d’activité, aussi
Le groupe Renault évolue à contre-courant
automobile_ventes_025.jpg

Les marques du groupe Renault évoluent dans une autre catégorie. Leurs ventes sont les seules à fin février à dépasser les 2.000 unités 

Après deux années consécutives de hausses, les ventes automobiles ont du mal à maintenir le rythme au terme des deux premiers mois de 2018. Le marché affiche une baisse de près de 3% pour 25.860 unités vendues à fin février contre 26.578 à la même période de 2017.

La production locale subit la plus importante régression (-7%) pour quelque 3.802 véhicules écoulés. Dans ce sillage, le CBU, les voitures importées montées reculent de plus de 2% soit l’équivalent de 22.058 unités vendues à fin février. Ceci dit, l’importé monté parvient à résister à la morosité des différents secteurs d’activité.

«Nous constatons effectivement une certaine morosité au niveau de nombreux secteurs d’activité, ce qui freine quelque peu les ventes», soutient Abdelouahab Naciri, patron de la marque Ford au Maroc. Il y a aussi un fort attentisme par rapport au Salon de l’automobile Auto Expo qui a été avancé cette année en raison du Ramadan au mois d’avril (du 9 au 22).

«De nombreux clients préfèrent décaler leur achat de véhicule pour attendre l’ampleur des rabais et remises qui seront proposés à l’Auto Expo», notent de nombreux concessionnaires. Une chose est sûre: le salon devrait permettre de favoriser l’augmentation des ventes étant donné toutes les nouveautés qui y seront dévoilées, les remises qui y seront pratiquées et les formules de financement et d’assurance qui y seront offertes.

Dans ce contexte, ce sont principalement les marques du groupe Renault qui portent visiblement le marché. Sans cela la régression des ventes globales aurait été bien plus prononcée. «Ce début d’année a été particulièrement positif. Ce sont 6 véhicules du Groupe Renault qui figurent dans le top 6 des meilleures ventes», confie à L’Economiste Marc Nassif, DG du groupe Renault Maroc.

Ainsi Dacia maintient son leadership avec une progression de plus de 4% pour 7.969 voitures vendues (près de 31% de parts de marché). «Pour la 1ère fois, le Dokker occupe la première position du top 10 avec 2.264 unités vendues, suivi par la Logan avec 1.954 unités», se réjouit Nassif qui voit dans ces performances une «confirmation de l’adéquation des offres» du groupe au marché.

Cela se traduit sur la marque Renault qui augmente ses ventes de 14,5% les portant à 3.581 unités (14% de PDM). «Elle tire son épingle du jeu avec une gamme renouvelée», fait savoir le DG qui attribue également ces performances à l’expansion de son réseau commercial (le plus étendu du Royaume).

Bien loin derrière, Hyundai prend la 3e place réalisant une hausse de 7% avec pas moins de 1.872 nouvelles immatriculations (plus de 7% de parts de marché). En 4e position, Volkswagen voit ses ventes bondir de plus de 24% à 1.795 unités. Ford préserve une place dans le top 5 malgré le recul de plus de 34% de ses écoulements à 1.579 voitures.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc