International

Commerce: Donald Trump frappe encore

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5222 Le 05/03/2018 | Partager
Il s’apprête à taxer les importations d’acier et d’aluminium
Une décision qui irrite les partenaires internationaux
importateurs_acier_022.jpg

Donald Trump a annoncé qu’il allait frapper de fortes taxes les importations d’acier et d’aluminium aux Etats-Unis. Et ce, au risque de provoquer une guerre commerciale avec ses principaux partenaires commerciaux (Union européenne, Canada, Chine…) dont plusieurs ont immédiatement réagi.

Le Président américain a évoqué des tarifs douaniers de 25% pour l’acier et de 10% pour l’aluminium sans toutefois spécifier quels pays ils viseront. Les taxes seront promulguées cette semaine. Avec cette nouvelle décision, le Président américain espère protéger les emplois, mais «sa politique risque, non seulement d’exaspérer ses partenaires commerciaux, mais aussi de coûter cher aux ouvriers américains», selon les experts.

La Chine, deuxième partenaire commercial des Etats-Unis, a déjà prévenu qu’elle ne resterait pas les bras croisés face à des mesures protectionnistes américaines. Pourtant, ce pays est loin d’être le principal fournisseur d’acier des Etats-Unis, comptant pour moins de 2% des importations totales (voir carte). Celles-ci proviennent principalement du Canada (16%), du Brésil (13%) et de la Corée du Sud (10%).

L’administration Trump avait dévoilé mi-février trois scénarios. Dans le détail, une taxe d’au moins 24% est envisagée sur toutes les importations d’acier quel que soit le pays d’origine ou une taxe d’au moins 53% sur celles provenant de douze pays dont la Chine, la Russie, le Brésil, la Corée du Sud et la Turquie. Puis un quota équivalent à 63% des importations provenant de chaque pays sur la base des quantités de 2017.

Les propositions pour l’aluminium sont similaires avec une taxation générale de près de 7,7%, ou d’au moins 23,6% sur celles provenant de Chine, Hong-Kong, Russie, Venezuela et Vietnam. L’option du quota serait de 86,7% des importations sur la base de celles de 2017.

Les Etats-Unis sont les plus gros importateurs d’acier au monde. En 2017, ils ont importé 35,6 millions de tonnes d’acier, soit environ 36% de leur consommation ou l’équivalent de 33,6 milliards de dollars, selon les chiffres du cabinet Wood Mackenzie. La Chine n’a pourtant compté que pour environ 2,9% des importations américaines.

L’importance de l’acier et de l’aluminium dans le commerce international tient également au fait qu’ils sont utilisés dans de nombreux secteurs cruciaux. Il s’agit essentiellement de la construction et des infrastructures, des équipements mécaniques et de l’industrie automobile…

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc