Economie

OFPPT: Un nouveau plan d'action à 3,7 milliards de DH

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5213 Le 20/02/2018 | Partager
L'Office compte augmenter la capacité d’accueil à 592.000 places pédagogiques
Et créer 24 nouveaux établissements de formation pour arriver à 370 au total
L'objectif est d'accompagner les grands chantiers structurants du Maroc

L’OFPPT va mobiliser plus de 3,7 milliards de DH pour son plan d’action global au titre de l’année 2018. La décision a été adoptée lors de la réunion de son conseil d’administration tenue vendredi dernier sous la présidence de Mohamed El Gharass, Secrétaire d’Etat chargé de la Formation professionnelle. En détail, près de 3 milliards de DH seront dédiés au plan d’action de l’OFPPT et le reste pour les contrats spéciaux de formation.

Le plan d’action de l’office sera financé à hauteur de 47% par ses propres ressources. Le renforcement de l’offre de formation figure parmi les principaux chantiers de ce plan d’action. Ce qui va permettre à l’Office de répondre aux besoins en RH notamment des grands programmes économiques en chantiers dans différents secteurs: industrie, énergie renouvelable, agriculture, tourisme, transport, logistique…

Ainsi, en 2018/2019, l’offre de formation sera renforcée avec l’augmentation de la capacité d’accueil à 592.000 places pédagogiques. Pour ce faire, l’office s’engage à créer 24 nouveaux établissements de formation, couvrant les différents secteurs stratégiques, en vue d’atteindre 370 établissements au total, selon un communiqué de l’OFPPT. Au menu également, le lancement de 30 opérations d’extension et d’aménagement d’établissements existants.

L’année 2018 sera également marquée par la création de 2 nouveaux centres de formation en milieu pénitentiaire (Asilah et Oujda), en partenariat avec la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, de 5 nouveaux internats (Azemmour, Midelt, Beni Mellal, Azilal et Settat), ainsi que l’acquisition de 2 nouvelles unités mobiles de formation, est-il précisé.

Plusieurs mesures sont aussi programmées pour améliorer l’employabilité. A ce titre, le plan prévoit la formation de 3.000 porteurs de projets et l’accompagnement à la création de 1.200 entreprises. L'Office assurera également l’accompagnement post-création de 600 entreprises nouvellement créées.

A travers son plan d’action 2018, l’OFPPT poursuit sa politique d’accompagnement de développement de l’entreprise marocaine et des salariés. Aussi, sera mise en place une offre de formation continue adaptée et diversifiée, à déployer au profit de 280.000 bénéficiaires, soit un accroissement de 22% par rapport à 2017. Ces efforts permettront de dégager un chiffre d’affaires de 196 millions de DH, soit une augmentation de près de 22% par rapport à l’année précédente.

L'insertion, le grand défi

Certes le bilan de l’OFPPT a enregistré des résultats encourageants sur le plan quantitatif, mais beaucoup de travail reste à faire sur le volet de la qualité. A ce titre, rappelons le problème d’insertion des lauréats de l’enseignement de la formation professionnelle soulevé dernièrement par le HCP. Une étude menée par le département de Lahlimi a permis de constater que «les lauréats de la formation professionnelle ont plus de difficultés à intégrer le marché du travail que les lauréats de l’enseignement général. Ils enregistrent des taux de chômage respectifs de 24,5% et de 16%, avec un rapport de 1 à 1,5 fois plus important». Cette situation devrait sérieusement interpeller les responsables de l’Office pour améliorer la qualité de la formation professionnelle. Conscient de ce problème, El Gharass a rappelé dans son intervention que la pertinence du système de la formation professionnelle doit reposer sur son évaluation continue et sur l’accompagnement des lauréats pour une meilleure insertion.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc