Courrier des Lecteurs

Courrier des Lecteurs

Par L'Economiste | Edition N°:5205 Le 08/02/2018 | Partager

Dentistes illégaux: Il faut les dénoncer!

cari_cl_005.jpg

La prolifération des dentistes illégaux entraîne chaque jour de nouvelles plaintes de citoyens insatisfaits. Une pratique que condamne fermement l’Ordre national des médecins dentistes. Sur la toile, les réactions fusent... (cf. notre édition du 02/02/2018)

■ Un prix compétitif qui joue à leur avantage
Si le nombre de médecins illégaux a sensiblement augmenté ces dernières semaines, cela signifie que les citoyens trouvent le coût de la consultation des dentistes «légaux» trop élevé. Ces derniers doivent revoir leur politique de prix et devenir plus accessibles, notamment lorsqu’ils sont installés dans des quartiers très populaires.
Badr

■ Une pratique à bannir!
À vrai dire, ces praticiens illégaux commettent beaucoup trop d’erreurs médicales graves et inadmissibles. Le métier exige des soins de qualité et  une formation en bonne et due forme pour éviter de tomber dans l’amateurisme! Il faudrait donc restructurer le domaine et réintégrer ces faux dentistes en les formant intégralement.
Said

                                                           

Chan 2018: A nous la victoire!

equipe-locaux-foot-005.jpg

■ Les lions parés pour le mondial
Pour cette finale, les lions de l’Atlas nous ont offert un match quasi-historique et une prestation hors du commun. Les joueurs marocains ont bien étrillé l’équipe nigériane, usant d’une technicité redoutable et d’une stratégie imparable. Un grand bravo. Après cette surprise de taille, il y a de quoi espérer le meilleur pour le mondial ! Croisons les doigts…  
Said

■ Une organisation exemplaire!
Le comportement du public casablancais à cette compétition était exemplaire et doit servir de leçon aux dirigeants dans notre pays. Nous étions en effet loin des de la sauvagerie habituelle. Le CHAN 2018 était marqué par la présence de supporters civilisés et respectueux de leurs prochains. Pourquoi un tel revirement ? Le public s’est probablement senti plus respecté que d’habitude.
A.A.

                                                           

Produits du terroir marocain: Et si on les envoyait en Chine?

produits-du-terroir-chine-005.jpg

Exporter les produits du terroir marocain vers la Chine, Miftah Souk s’y risque. Un concept qui séduit… (cf. notre édition du 31/01/2018)

■ Exporter pour valoriser
Merci à votre support de suivre de près l’innovation continue du mode de commercialisation des coopératives marocaines et notamment des produits du terroir du Royaume.
Des programmes recherchés et réfléchis qui mettent en exergue la synergie et le caractère pluridisciplinaire des acteurs du domaine. Miftah Souk représente un bel exemple à ce niveau et permettra de valoriser nos produits du terroir tout en contribuant à les développer à l’échelle mondiale.
Abdelkader MEHDI
Président
ESSOR Association

■ Un moyen de réduire les déficits
Voici une très bonne initiative qui permettra de réduire les déficits import/export entre le Maroc et la Chine ! Il faudrait reproduire cette stratégie avec plusieurs autres pays pour mettre en valeur notre production nationale et gagner davantage en notoriété.
Badr

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc