Entreprises

Disway se diversifie vers le photovoltaïque

Par Jean Modeste KOUAME | Edition N°:5199 Le 31/01/2018 | Partager
Le groupe lance Solarway, sa marque de distribution dédiée
Les cibles: Les secteurs agricole et industriel ainsi que le résidentiel

Le groupe Disway ambitionne de devenir un acteur incontournable de la distribution de solutions solaires photovoltaïques destinées aux usages professionnels et domestiques. Pour y arriver, le leader de la distribution de matériel informatique et télécoms lance Solarway.

Il s’agit d’une nouvelle business unit dédiée, en s’alliant à Jinko Solar, SMA Sunbelt Energy et Eaton, trois leaders mondiaux du secteur. L’activité démarre avec les premières commandes clients. «Nous avons déjà vendu des circuits de protection. Nous avons reçu nos premiers panneaux solaires la semaine dernière et complétons l’offre», précise Hakim Belmaachi, président du directoire de Disway. Dans l’accord avec les constructeurs, le distributeur s’est engagé sur des volumes, notamment 2 à 3 MW à écouler sur l’année avec Jinko Solar.

Pour l’heure, l’activité est développée au sein de Disway, avec le modèle One-stop-shop (supermarché) pour les revendeurs, installateurs et intégrateurs: panneaux solaires photovoltaïques, onduleurs, câbles, connecteurs, protection et accessoires... «Nous avons déposé cette marque pour pouvoir, plus tard, probablement filialiser cette activité de manière séparée», précise Belmaachi.

Le management en est convaincu: «le solaire photovoltaïque va à terme représenter une part significative dans la contribution au chiffre d’affaires du groupe», annonce Belmaachi, préférant ne rien déclarer sur les prévisions de croissance. En 2016, le distributeur en gros de matériel informatique et télécoms a réalisé plus de 1,8 milliard de DH de chiffre d’affaires, avec plus de 240 collaborateurs.

Le modèle de business unit permet à Solarway de mutualiser les capacités logistiques, financières, marketing… avec la plateforme déjà existante de Disway. Toutefois, Solarway disposera d’une division commerciale distincte, vu que l’activité nécessite une approche différente. Le groupe cible le secteur agricole (pompage solaire), le résidentiel et le commercial de petite puissance. «Nous ne ciblons pas des centrales de plusieurs mégawatts, ce n’est pas notre objectif», précise le management.

Au Maroc, le marché de l’équipement en systèmes solaires photovoltaïques est à un stade de développement encore embryonnaire. Il est comparable au marché de l’IT au début des années 80. Pour dynamiser et structurer le secteur, le groupe compte former un réseau de revendeurs et installateurs, élaborer des solutions sur-mesure et concevoir des offres packagées prêtes à l’emploi pour de l’auto-consommation.

Le distributeur compte réaliser d’importants investissements dans le segment compte tenu de l’importance de son potentiel de développement. «Les investissements seront faits à travers ce que nous allons faire avec les constructeurs. A la fois en terme de formation de partenaires, développement de réseau, campagnes de communication afin d’asseoir notre position», précise le président du directoire. A terme, Disway compte dupliquer ce modèle sur ses marchés à l’export, notamment l’Afrique subsaharienne.

Des marges plus confortables

Disway se positionne sur le segment de l’équipement en matériels solaires photovoltaïques pour plusieurs raisons. D’une part, la pression concurrentielle n’est pas pareille au marché IT, étant donné qu’il y a moins d’acteurs. De ce fait, le niveau des marges est plus important. «Il y a aussi une différenciation qui se fait aisément à partir du moment où vous apportez une certaine valeur ajoutée technique, logistique...», explique Hakim Belmaachi, président du directoire de Disway.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc