Primary tabs

Culture

Omar Bouragba en 50 ans de création

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5182 Le 04/01/2018 | Partager
41 œuvres des années 60 à aujourd’hui
Présentées à la BCK Art Gallery de Marrakech
Jusqu’au 28 février 2018
omar_bouragba_082.jpg

Jusqu’au 28 février 2018, la BCK Art Gallery de Marrakech présente 41 oeuvres retraçant l’ensemble des univers parcourus par Omar Bouragba durant plus de 5 décennies de création (Ph. BCK)

La maturité de l’art. Bientôt 60 ans que Omar Bouragba peint. Jusqu’au 28 février 2018, la BCK Art Gallery présente 41 œuvres retraçant l’ensemble des univers parcourus par l’artiste durant plus de 5 décennies de création. Pourtant, il confie que «pour chaque nouvelle toile, c’est comme si je peignais pour la première fois. Chaque tableau est une inconnue. Lorsque j’ai le sentiment de me répéter, je m’arrête de peindre pour lire et écrire.

Même s’il y a toujours un fil d’Ariane dans une gestualité circulaire, lorsque je reprends mes pinceaux, le résultat est toujours différent et nouveau». En effet, ses toiles de 1965 ne ressemblent pas à celles d’aujourd’hui. Mais toutes sont empreintes de poésie, une discipline qui lui est chère.

Cette exposition, qui s’inscrit dans le même thème de rétrospective que la dernière exposition de la fondation CDG de Rabat intitulée «La mémoire du corps ou la géographie du cœur», permet donc de voir les tendances sombres ou au contraire lumineuses du travail de Bouragba au fil du temps. Est-il arrivé alors à cette maturité annoncée? «Si un tableau est abouti, en tout cas sur l’instant car il s’agit d’une sensation éphémère, continue-t-il, l’artiste lui ne l’est jamais.

Cette continuité de changements dans la vie nous offre d’incessantes nouvelles expériences et découvertes». Ce natif de Marrakech, ayant reçu une éducation traditionnelle ouverte sur toute forme de créativité, n’a jamais cessé depuis de suivre cette ouverture de l’esprit. Artiste plasticien et poète, à la longue liste d’expositions au Maroc comme à l’étranger, il se nourrit de la création sous toutes ses formes, et sait parfaitement manier, tout en harmonie, ses penchants spirituel et rationnel. Ces 50 ans de peinture sont alors autant de voyages en plein cœur de son âme.

Espace d’exposition, cette galerie du centre-ville de Marrakech est aussi un espace d’incubation et d’émancipation artistique. «Au sein du BCK créatif art space, nous organisons, tout au long de l’année, des ateliers de peinture, de sculpture, de photographie et autres disciplines pour les jeunes, animés par des artistes de renommée nationale et internationale» explique la gérante, Yasmina Tazi. De quoi toujours un peu plus, ouvrir le monde de l’art aux moins initiés mais curieux d’y participer.

 

 

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc