Primary tabs

Entreprises

Hôtellerie/Retail: Soprima rehausse les standards

Par Amin RBOUB | Edition N°:5180 Le 02/01/2018 | Partager
Le groupe s’apprête à livrer le complexe multi-usages I-Dune
Hôtel, zone retail et 4 niveaux de parking sur Bd Massira à Casablanca
Un investissement global de 500 millions de DH
soprima-080.jpg

Maquette de ce que sera le building I-Dune. Un bâtiment réalisé par le groupe Soprima et signé par l’architecte Laurent Zagury (Source: SI)

Casablanca accueille un joyau architectural. Le quartier Massira (Maarif et triangle d’or), le plus cher et le plus prisé par les franchises et le résidentiel de la métropole, compose désormais avec un nouveau building. Un méga-chantier 100% marocain. Montant global de l’investissement: 500 millions de DH.

Le projet est mené par le groupe marocain Soprima, une SA de promotion immobilière, au capital de 7 millions de DH, dirigée par Karim Belmaachi. Le montage financier est décliné en fonds propres à hauteur de 50%. L’autre moitié a été assurée en émissions obligataires privées. Un montage qui a été assuré par CFG Bank.

Baptisé I-Dune, le tout nouveau building-repère de Casablanca est entièrement vitré. Il s’étend sur un terrain de 4.000 m2. Un site anciennement connu sous l’appellation «Cité douanière», devenue plus tard «La cité de la Police», contiguë au collège Ben Habbous du quartier Maarif. Un emplacement stratégique, non loin du Twin Center, du quartier d’affaires et de la Corniche.

L’autorisation de construire a été délivrée en mai 2015. Depuis les terrassements, les travaux du chantier ont démarré en juin-juillet de la même année. La livraison est programmée pour fin mars prochain. En tout, les travaux ont pris près de 2 ans non stop. Le site devra être à 100% opérationnel vers la fin de ce 1er semestre.

Le concept introduit de nouveaux standards. C’est un complexe multi-activités réparti entre une partie retail (franchises de prêt à porter, cafés...) sur deux niveaux et un hôtel B&B 4 étoiles de 201 chambres, en plus de salles de conférences, séminaires et fêtes, restaurant avec terrasse... L’établissement sera orienté business, avec un bon positionnement prix. Il sera géré par la chaîne marocaine Cantor Hôtel, propriété de Hassan Aït Ali. La même chaîne dispose de 2 hôtels à Rabat et 2 à 3 autres en construction et en démarrage.

Le complexe multi-usages I-Dune offre également un parking sur 4 niveaux en sous sol avec une capacité de 220 places. La zone commerciale s’étend sur 5.000 m2. Elle compte 6 magasins de grand format, dont certains sur deux niveaux. Les surfaces des magasins varient entre 120 et 2.500 m2. Parmi les enseignes de la zone Retail, figurent H&M avec un Flagship Store (le plus grand d’Afrique), Starbucks Coffee, New Yorker, Terranova, C&K (Charles & Keith)...

Un Flagship Store, H&M (le plus grand d’Afrique),

Starbucks Coffee, New Yorker, Terranova, C&K
(Charles & Keith)... Les marques de la galerie

«Ce n’est pas du tout une galerie commerciale au sens classique du terme. Tous les magasins donneront sur le linéaire du Boulevard. Ils auront accès à deux boulevards (Massira et Normandie) dans une forte zone de chalandise», tient à préciser Cyrille Khalili, DGA de Soprima Immobilier et pilote en chef du projet.  «Toutes les surfaces ont été prises avant même le démarrage des constructions», poursuit le DGA. Autrement dit, 100% de l’ouvrage a été loué avant même les travaux du chantier. Ce qui renseigne sur le potentiel commercial et l’attractivité du site.

Le bâtiment est signé par l’architecte Laurent Zagury, diplômé de l’Ecole Paris La Seine. Sobre d’apparence et très design, le building est entièrement vitré bronze avec des lamelles jaunes sous forme de dunes. L’ensemble donne des effets de relief du désert, le Sahara... par allusion à l’adresse bd Massira (Marche verte).

Autres points forts du complexe, des infrastructures de pointe pour que le bâtiment soit fonctionnel, pratique et ergonomique. «Là aussi, nous avons un cahier des charges très strict par rapport au confort, la connectivité, les télécoms, l’isolation thermique et acoustique, l’efficacité énergétique...», fait valoir Cyrille Khalili. L’argument fort reste incontestablement la décision de «sprinkler» l’ensemble du building.

Le dispositif du Sprinkler, inspiré du modèle canadien, permet une extinction automatique de l’incendie dans tous les espaces de l’ouvrage, qui sont couverts par des têtes d’extinction, explique le DGA Khalili.  Dès le départ, le top management s’est résolu à respecter les normes les plus strictes, tant européennes qu’américaines (système Lead). Ce qui a permis un surplus environnemental, une composante sécurité, santé...

«Nous avons greffé des ajustements développés avec nos équipes d’ingénieurs selon nos propres procédures», soutient le pilote du chantier.  Isolation thermique et acoustique, règles d’hygiène et sécurité, design inédit, choix des matériaux. Tout passe au peigne fin du contrôle. Dans les caractéristiques techniques, Soprima a veillé au respect de quatre fondamentaux: l’éco-construction, la gestion des énergies, le confort ou encore la santé des utilisateurs.

Les entreprises du building

Depuis les études et la phase terrassement jusqu’à la livraison, plusieurs entreprises sont impliquées dans le chantier. Dans la phase conception, il y a l’architecte Laurent Zagury, en plus de l’architecture d’exécution menée par le cabinet Space Odity. Le pilotage du chantier et la coordination des travaux est assuré par Magespro (Maroc Gestion Projet) (Magespro). Le bureau d’études a été confié à Maghreb Etudes et Développement (BET TCE). L’architecture d’intérieur de l’hôtel revient à Patrick Génard. La composante acoustique et vibration est assurée par le bureau d’études Acoustichok. Côté équipements de cuisines de l’hôtel, c’est le bureau d’études K3L qui se charge de la conception. La coordination sécurité-incendie revient à Qualiconsult. La partie contrôle est prise en charge par Dekra. Enfin, la partie sûreté a été confiée au cabinet Xact Security Solutions. Par ailleurs, les gros oeuvres et étanchéité sont du ressort de LC Building. Le marché de l’électricité est détenu par Ometec. Plus encore, la télédistribution revient à AEBDM.
La partie Fluides et sprinklage est assurée par CGTB. C’est Ingénierie Human Maroc (IHM) qui prend en charge la façade. Toute la partie menuiserie bois revient à l’entreprise Loudiyi. Quant à la menuiserie métallique, elle est prise en charge par Isocharp. Le revêtement sol et murs est réalisé par Sonadam. Le volet agencement revient à Padouk. L’équipement des cuisines est signé Promark. Quant au parking, il est équipé par Irridatcom. Enfin, la peinture est du ressort de Satcopev.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc