Régions

Marrakech: National aviation service fait son entrée à l’aéroport

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5171 Le 19/12/2017 | Partager
Le prestataire koweïtien vient d’inaugurer deux salons «VIP»
Le contrat sur 10 ans prévoit 14 autres espaces au Maroc
national-aviation-service-marrakech-071.jpg

L’entreprise koweïtienne a décroché un contrat de l’ONDA pour la gestion de tous les aéroports des aéroports. Au départ comme à l’arrivée ou encore en transit, les voyageurs qui le désirent peuvent profiter de ce genre de salon comme le Pearl Lounge à l’aéroport de Marrakech (Ph. Mokhtari)

Les deux premiers salons CIP (Commercially important person) de National aviation service (NAS) sont opérationnels. Et c’est à l’aéroport de Marrakech que l’opérateur koweïtien, chargé de la gestion des ces espaces a ouvert le bal. Il vient d’inaugurer deux salons (Pearl Lounge) aménagés sur une surface totale de près de 800 m2, dotés de plusieurs prestations destinées aux voyageurs dont un IT center, restaurants, espace meeting, douches, salles de prière, indique Hassan El Houry, PDG de NAS.

Deux ans après avoir conclu un contrat de gestion avec l’Office national des aéroports pour l’aménagement et la gestion de 16 salons CIP, dans 9 aéroports du Royaume, Nas réussit son pari avec ses premiers espaces. Pour Zouhair Mohammed El Aoufir, DG de l’ONDA, «le partenariat avec NAS se base sur une vision partagée et des valeurs communes: exigence de qualité, créativité et innovation, et ce à travers des salons haut de gamme à l’ambiance moderne, avec toute une gamme de services et de prestations de qualité, adaptés à tous les besoins des visiteurs VIP de notre pays». Une vision qui s’étendra bien entendu à d’autres villes du Royaume. Le contrat s’étend sur 10 ans (2017-2027).

Assez longtemps pour tabler à terme sur «un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars», selon les responsables de NAS. Le manager mise surtout sur la croissance prévisionnelle rapide des trafics attendus sur les différentes plateformes aéroportuaires du Maroc. Parmi elles, justement, figure l’aéroport Mohammed V de Casablanca. L’opérateur annonce la création d’une centaine d’emplois et proposera, en plus de l’accès au salon, la gestion des procédures de voyage accélérées, un espace check-in dédié et des services de prise en charge personnalisée.

Ces offres sont évidemment commercialisées aux compagnies aériennes (100 transporteurs sont déjà dans son portefeuille mondial) mais sont aussi ouvertes aux passagers souhaitant un traitement personnalisé et privilégié. NAS n’est pas novice sur le continent en matière de services aéroportuaires. Créée en 2003, le prestataire est rapidement passé d’une société d’assistance au sol basée au Koweït à un leader dans l’industrie de l’aviation sur les marchés émergents.

NAS est présent sur plus de 30 aéroports à travers le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Asie du Sud, assistant 7 des 10 plus grandes compagnies aériennes du monde et gérant plus de 31 salons d’aéroport et un effectif de plus de 8.000 employés. En Afrique, le groupe est présent en Côte d’Ivoire, en Egypte, au Soudan, en Tanzanie et au Rwanda.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc