International

Où siègent les capitaux français?

Par Amine SAHRANE | Edition N°:5169 Le 15/12/2017 | Partager
Etats-Unis, Allemagne et Royaume-Uni: le trio gagnant
La Chine et le Brésil, respectivement seconds pour l’industrie et les services
capitaux_francais_069.jpg

Près de la moitié des filiales françaises à l’étranger opèrent dans les Etats-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Chine et l’Italie

Les Etats-Unis, l’Allemagne et le Royaume-Uni siphonnent une majeure partie des investissements de la France. Selon un récent rapport de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) près d’un quart des filiales du pays à l’étranger y situent leurs sièges. Ces trois nations affichent aussi les plus importantes valeurs en termes de chiffre d’affaires consolidé.

Un total de 200 milliards d’euros enregistrés aux Etats-Unis, 115 milliards d’euros au Royaume-Uni et 113 milliards d’euros en Allemagne. La somme des trois constitue 35% du chiffre d’affaires consolidé total réalisé à l’étranger par les firmes multinationales françaises. La Chine vient en quatrième place (74 milliards) et l’Italie est cinquième (71 milliards). A eux cinq, ces pays englobent près de la moitié des chiffres d’affaires consolidés (47%).

Les Etats-Unis sont également premiers pour les effectifs salariés français à l’étranger (608.000 salariés). La Chine vient en seconde place avec 498.000, suivie du Brésil qui rassemble 464.000 salariés français à l’étranger. Ces trois pays représentent 29% du total.

Les grandes multinationales regroupent la plus grande part des filiales françaises hors territoire. Elles sont implantées dans au moins 18 pays, réalisent 85% du chiffre d’affaires et emploient 79% des effectifs des filiales françaises à l’étranger. Les grandes multinationales concentrent aussi 85% des investissements réalisés par les firmes multinationales françaises dans leurs filiales au-delà des frontières.

La majorité du chiffre d’affaires qu’elles génèrent ne provient pas de la France. Les multinationales de taille intermédiaire réalisent 14% du chiffre d’affaires et emploient 19% des salariés à l’étranger. Les firmes multinationales de petites tailles ont quant à elles une présence mineure  (1% du chiffre d’affaires et 2% des salariés). Ces dernières réalisent la majorité de leur chiffre d’affaires sur le territoire national.

L’activité des filiales françaises à l’étranger est principalement industrielle (37%), mais aussi dans les services (36%). 23% d’entre elles opèrent dans le secteur du commerce, 4% sont dans la construction, et seul 1% dans l’agriculture. Les Etats-Unis restent les plus attractifs aux yeux des multinationales françaises pour tous les secteurs.

La Chine occupe la seconde place pour les filiales industrielles, et l’Inde est deuxième pour le secteur des services. Le secteur du commerce présente un profil particulier: 38% des salariés des filiales commerciales sont concentrés dans deux pays, le Brésil (252.000 salariés) et la Chine (232.000).

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc