Entreprises

Décathlon renforce son réseau au Maroc

Par Noureddine EL AISSI | Edition N°:5156 Le 27/11/2017 | Partager
Ouverture de 3 nouveaux magasins à Agadir, Meknès et Kénitra
Extension de la plateforme logistique à Tanger Med
Celle-ci devrait assurer en 2017 la livraison de 15 millions d’articles vers le continent
borja-sanchez-decathlon-maroc-056.gif

L’ambition de Borja Sanchez, patron de Decathlon Maroc, est de développer un écosystème permettant l’émergence d’industriels locaux dans le domaine du sport pour accompagner la présence de son groupe à l’international, notamment en Afrique (Ph. Borja Sanchez Decathlon)

La semaine dernière était très chargée pour la direction du groupe Décathlon, spécialiste dans la vente des produits sportifs. L'enseigne vient de lancer 3 nouveaux magasins successivement dans les villes d’Agadir, Meknès et Kénitra. «Ces ouvertures vont nous permettre de renforcer notre réseau au Maroc pour atteindre 10 magasins couvrant les grandes villes du pays», indique Borja Sanchez, président de Décathlon au Maroc.

«En proposant des produits sportifs de qualité à des prix bas, nous souhaitons démocratiser la pratique du sport», explique-t-il. Le mois de décembre prochain sera également marqué par deux autres événements. Il sera procédé à l’inauguration d’un nouveau magasin à Casablanca situé au centre-ville, près de Derb Ghallef. «C’est le premier de son genre dans notre réseau», précise Sanchez.

L’autre événement concerne l’inauguration, le 7 décembre prochain, de l’extension de la plateforme logistique de Tanger Med portant à 20.000 m² sa superficie. Ce projet s’inscrit dans la stratégie du groupe qui vise à développer sa présence en Afrique en capitalisant sur son expérience au Maroc.

«Nous sommes déjà installés au Sénégal, Côte d’Ivoire, Ghana et Afrique du Sud. En revanche, un premier magasin vient d'ouvrir en Tunisie, et un autre suivra en Egypte dans deux semaines», rappelle le patron de Décathlon Maroc. La plateforme logistique de Tanger joue un rôle déterminant dans cette présence sur le continent africain. Le nombre d’articles livrés à partir de Tanger pourrait dépasser les 15 millions de pièces en 2017, estime le management.

En plus de la logistique, l'enseigne compte également développer la production locale de certains produits sportifs. Cela nécessite un écosystème approprié favorisant l’émergence d’industriels locaux qui peuvent capitaliser sur l’expérience du Maroc dans le domaine du textile et s’ouvrir sur d’autres secteurs comme le plastique, le composite et le métal. «Mon rêve est de produire nos vélos au Maroc», espère le patron de Décathlon.

Pour rappel, le Maroc a été la première destination africaine du groupe, avec l'ouverture en 1994 d’un local de production à Casablanca. En 2009, l'entreprise se dote d’une usine de fabrication. C’est à partir de cette année que le groupe va devenir un acteur majeur dans la production textile et du commerce  et distribution de produits sportifs au Maroc.

Le chiffre d’affaires réalisé en 2016 par Décathlon dans le monde s’élève à 13,3 milliards d’euros dont 35% en France. Pour le Maroc, la direction du groupe s’abstient de communiquer!

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc