Courrier des Lecteurs

Courrier des Lecteurs

Par L'Economiste | Edition N°:5149 Le 16/11/2017 | Partager

Le Maroc en Coupe du monde: Bravo les Lions!

maroc-supporters-049.gif

■ Défi relevé 20 ans après
Il a fallu attendre 20 ans pour finalement battre les Ivoiriens à domicile et  décrocher le billet pour la Coupe du monde en été prochain. Rien n’est donc impossible pour nos Lions! Je suis persuadé que ces derniers sauront relever ce grand défi qui nous unit tous.
Mohamed BELLAHSEN
■ Félicitations!
Bravo les Lions de l’Atlas! Mes sincères félicitations pour le peuple marocain… C’est un bel exploit!

Szergout

maroc_coupe_du_monde_russie_049.jpg

■ Sport: Une gestion qui laisse à désirer!
Je viens de lire votre édito du lundi 13 novembre qui reflète la situation des infrastructures sportives de notre pays ainsi que la mentalité de certains de nos élus. J’ai envie de vous dire bravo et merci de secouer ces responsables pour le bien-être de la nation!
Mohamed Louadi
■ Développons l’entrepreneuriat féminin!
C’est triste de constater le faible intérêt que portent les femmes à l’entrepreneuriat sous nos latitudes. Un travail de promotion est ainsi nécessaire à ce niveau pour remédier à cette situation! D’autant plus que les barrières culturelles, particulièrement ancrées dans nos mentalités, ne facilitent pas les choses!
Fatima

                                                                                      

Permis de conduire: Des conditions d’obtention trop légères!

permis-de-conduire-049.gif

Les conditions pour devenir moniteur d’auto-école ou pour décrocher le permis de conduire devraient se durcir dans les prochains mois. De nouvelles mesures viennent en effet d’être dévoilées pour éradiquer les mauvaises pratiques du secteur. Une initiative qui a laissé de marbre bon nombre de nos lecteurs, convaincus que la véritable solution est ailleurs (cf. notre édition du 08/11/2017).

■ L’éducation avant tout
Ces soi-disant mesures ne nous mèneront nulle part… Je reste en effet persuadé que le facteur le plus important pour améliorer la conduite au Maroc demeure avant tout l’éducation. C’est en gagnant en principes, en respect et en valeurs que les automobilistes adopteront la bonne attitude sur nos routes et que la donne changera! Sans ce facteur essentiel, nous n’atteindrons jamais l’objectif escompté.
Khyar

■ Des psycho-tests pour écarter les inconscients
Pour améliorer la conduite des automobilistes au Maroc, il nous faudrait des psycho-tests! Objectif: repérer et écarter les inconscients au volant. Ces fous à lier n’ont ni repères cohérents, ni respect pour leurs concitoyens! Ôtons-leur le droit de conduire!
Berdai Mohamed

                                                                                      

Agressions d’enseignants: Les cas se multiplient!

■ Des jeunes qui manquent d’ambitions
Le vrai malheur, c'est que les jeunes d'aujourd'hui ne veulent être ni médecin, ni ingénieur, ni architecte et encore moins avocat. Ils souhaitent devenir au mieux joueur de foot, au pire M’charmel!
T.N.I
■ La santé psychique mise en cause
La santé psychique de certains étudiants est très touchée ces derniers temps… Les causes de ce phénomène sont différentes. Il faut néanmoins agir au plus vite pour stopper l’hémorragie! Pour éviter que de nouveaux enseignants soient agressés à l’avenir, il me semble nécessaire de corriger ces comportements déviants en passant par la déontologie et la psychologie.
Internaute
■ Des sanctions fermes, c’est urgent!
Il faut répondre aux agressions d’enseignants par des sanctions fermes vis-à-vis des élèves coupables. L’Etat ne doit pas hésiter à durcir la loi à cet égard. En effet, ces agresseurs doivent définitivement comprendre que l’école n’est en aucun cas un ring et qu’il y a des règles à respecter au sein de chaque établissement scolaire.
Ahmed Salah-Eddine
■ Jeunesse perdue
L’enseignant a perdu sa valeur au Maroc. Pourtant, c’est ce corps de métier qui accompagne l’élève et lui donne accès à une éducation respectueuse et à un avenir radieux. Alors agissons pour sauver cette génération qui a perdu en cours de route ses valeurs et sa dignité… Sauvons notre jeunesse!
Mima

                                                                                      

Frayeurs à grande vitesse

lgv-049.gif

Les images montrant une rame TGV ayant déraillé près de Larache ont fait le tour de la toile. Cela a provoqué plusieurs réactions auprès de nos lecteurs (cf. notre édition du 07/11/2017).

■ Un projet qui risque de mal tourner!
Le projet de TGV risque de virer au drame dès sa mise en application. Une fois passé son lancement officiel, je ne serais pas surpris de lire dans la presse marocaine que ce moyen de locomotion déraille à cause du vol des câbles de cuivre. C’est dans la mentalité des Marocains et dans leur manière de vivre. J’espère me tromper!
Dolmi
■ Une erreur humaine avant tout
Dans l’affaire du déraillement du TGV, l’erreur serait à mon avis humaine… En effet, la rame n’a pas pu dévier toute seule. Une erreur d’aiguillage est probablement à l’origine de cet incident.
Leborgne
■ Un affaissement du sol serait en cause
D’après la photo qui circule sur les réseaux sociaux, la rame a certainement déraillé suite à un affaissement du sol de support des rails. C’est d’ailleurs nettement visible à l’arrière du deuxième wagon.
Douich

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc