Competences & rh

L’Université Euromed s’allie avec l’IDATE

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5142 Le 07/11/2017 | Partager
Co-développer des cycles Master au profit des étudiants africains
Echanger étudiants et professeurs et initier des projets d’études… au menu
euromed-idate-042.gif

L’UEMF renforce son réseau de partenaires. Son Président, Mostapha Bousmina (à droite), vient de signer une convention de coopération avec Jacques Moulin (à gauche), directeur de l’Institut français IDATE (Digi-World), portant sur la mise en place d’études et de projets pluridisciplinaires sur le numérique (Ph. YSA)

Le niveau d’équipement et la qualité d’enseignement de l’Université Euromed de Fès (UEMF) impressionnent. Aéronautique, architecture, Big Data, tourisme… les différentes filières de la jeune université accueillent plus de 600 étudiants. «Nous avons un corps administratif et professoral venant des quatre coins de l’espace euro-méditerranéen, dont l’INSA France, les universités d’Espagne, Italie, Grèce….», présente Mustapha Bousmina, Président de l’UEMF.

C’était samedi dernier à l’occasion de la signature d’un accord de partenariat avec l’Institut français IDATE (Digi-World). Paraphée par le Président de l’Université UEMF, Mostapha Bousmina, d’une part, et le Directeur général de l’IDATE Digi-World, Jacques Moulin, de l’autre, la convention porte sur la mise en place d’études et de projets pluridisciplinaires sur le numérique.

Selon les termes de l’accord, celui-ci  vise à promouvoir l’économie numérique, à l’échelon africain, et relancer la recherche et le multiculturalisme, grâce à l’implication des étudiants talentueux de l'UEMF et l’expertise des membres de l’Institut français, reconnu comme référence internationale dans le domaine du numérique.

Concrètement, les dirigeants des deux institutions veulent stimuler les coopérations dans le domaine des études et analyses techno-économiques en relation avec le développement du numérique au Maroc, sur tout le continent africain (infrastructures, usages, marchés, modèles économiques, benchmark, observatoires, stratégies, politiques publiques...), ou tout autre zone géographique (Europe, Moyen-Orient,...).

«Cet accord concerne le partenariat scientifique (formation, stage, réalisation d’études, méthodologie) et éditorial avec la mise en place d’analyses, d’études de cas et des données sur l’évolution et les enjeux du «numérique en Afrique"», souligne Bousmina. «C’est une opportunité pour nos étudiants et nos enseignants chercheurs de mener des projets de recherche et des études sur un secteur d’une grande importance pour le développement du Maroc, de l’espace euro-méditerranéen et de l’Afrique subsaharienne», renchérit le Président de l’UEMF.

De son côté, Jacques Moulin, fraîchement nommé directeur de l’IDATE DigiWorld (depuis juillet), se réjouit de son accord avec une université conçue aux meilleures normes internationales (développement durable, fine pointe de la technologie). «Nous sommes présents sur le marché africain depuis de nombreuses années, mais ce partenariat représente une opportunité exceptionnelle pour l’IDATE DigiWorld, de mettre la recherche et le multiculturalisme au cœur de sa stratégie de développement, grâce à l’implication des étudiants talentueux de l'Université Euromed de Fès (UEMF).

Nous sommes également très heureux que la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée nous accompagne dans cette initiative, qui permettra de valoriser notre territoire et l’entrepreneuriat au niveau international», souligne Jacques Moulin. Et de poursuivre, «depuis 1977, l’IDATE DigiWorld décrypte, analyse et accompagne l’évolution et les ruptures de l’économie numérique». Dans ce secteur, qui a connu tant de mutations et de révolutions, cette longévité exceptionnelle est le fruit de l’expertise développée par ses consultants, analystes et experts, couplée à la richesse des échanges avec ses membres.

Aventure africaine

L’accord signé le 21 octobre à Fès permettra de mener des études et des projets pluridisciplinaires sur le numérique avec une ouverture sur le continent africain. En ce sens, IDATE propose un accueil des étudiants de l’UEMF en cycle Master 1 et 2, au sein de ses équipes, dans le cadre de missions d’études et de conseil. Enfin, l’institut pourra solliciter les équipes de l’Université Euromed (professeurs, étudiants) pour prendre part à des projets d’études et de conseil portant sur le Maroc, ou d’autres pays du continent africain.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc