Culture

Le festival Afrique du rire entame sa première tournée

Par Karim Agoumi | Edition N°:5129 Le 18/10/2017 | Partager
Il se tiendra du 2 novembre au 15 décembre dans près de cinq pays
Eko, Samia Oroseman, Mamane… 27 humoristes monteront sur scène
Objectif: favoriser le métissage culturel et soulever des enjeux sociaux clés
festival-afrique-rire-029.gif

C’est parti! La première édition du festival «Afrique du rire» se tiendra du 2 novembre au 15 décembre au Maroc mais également en Côte d’Ivoire, au Gabon et au Burkina Faso. Plus de 27 humoristes fouleront ses planches dont le Maroco-Ivoirien Oualas ou encore le Congolais Phil Darwin (Ph. ADR)

Divertir le public tout en l’imprégnant de la culture africaine. C’est le concept pour le moins original et inédit du festival  «Afrique du rire» dont la première édition se déroulera du 2 novembre au 15 décembre au Maroc ainsi que dans plusieurs pays d’Afrique subsaharienne. Une manifestation itinéraire qui mettra en scène des artistes de différents horizons, venus rapprocher culturellement les peuples africains avec pour mot d’ordre de faire rire mais aussi réfléchir. Explications.

La tournée sera tout d’abord lancée à Casablanca les 2 et 3 novembre. S’ensuivront ensuite les étapes de Rabat, Tanger, Marrakech et Dakhla. Le festival s’envolera ensuite à Ouagadougou au Burkina Faso le 30 novembre, à Abidjan en Côte d’Ivoire le 10 décembre et enfin à Libreville au Gabon le 15 décembre. Au total, plus de 11 villes et 5 pays accueilleront l’évènement.

Le festival pour le moins ambitieux rassemblera pas moins de 27 comiques de renom. Des artistes inspirés et inspirants qui raconteront leur quotidien avec humour et panache puis tenteront d’effacer leurs différences culturelles le temps d’un show. L’on pourra ainsi assister au one-man-show survitaminé et hilarant  de l’humoriste maroco-ivoirien Tahar Lazrak – alias Oualas – au sein duquel il sera avant tout question de multiculturalisme et qui retracera son tumultueux parcours sur le continent noir. «Mes sketchs incitent à accepter l’autre avec ses nombreuses différences et ses multiples particularités mais surtout à embrasser sa culture avec un regard tolérant et pacifique.

La guerre en Côte d’Ivoire représente  l’un des thèmes que j’affectionne le plus», confie-t-il. Autre star attendue, le Congolais Phil Darwin, qui abordera dans son spectacle la relation particulière entre hommes et femmes dans son pays, beaucoup plus axée sur l’action que sur les mots. Il s’amusera également à décortiquer la culture vestimentaire de sa région, essentiellement basée sur l’art du paraître.

Seront aussi de la partie la Tunisienne Samia Oroseman, le Nigérien Mamane, le Sénégalais Yass ou encore Michel Gouhou, originaire de Côte d’Ivoire. Des stars nationales du rire dont notamment Eko et Amine Radi joueront aussi sur scène. Ils brosseront à leur manière un portrait de la société marocaine, abordant tour à tour des sujets à la fois sensibles et vitaux tels que l’amour, la famille, les études ou encore le mariage.
La tournée ne se limitera pas uniquement à l’humour. Ainsi, des visites d’orphelinats parrainées par les artistes sont également prévues, avec pour objectif d’apporter joie et divertissement aux enfants.

Un festival qui vise dans un premier temps à contribuer à rapprocher les peuples africains aussi bien sur le plan culturel que social. «Afrique du rire favorisera le métissage culturel et nouera des liens entre ces différents pays», confie dans ce sens Reda El Bradi, directeur de l’évènement. La manifestation valorisera par la même occasion la coopération sud-sud entamée par le Royaume. Enfin, le show soulèvera les nombreux enjeux et problèmes des pays traversés dont notamment la famine ou encore les guerres. Un moyen de dédramatiser tout en gardant le sourire.

 

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc