De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5124 Le 11/10/2017 | Partager

• Fitch maintient sa note sur le Maroc
C’est la période de révision des notations souveraines. Après Standard & Poor’s, Fitch Ratings reconduit la note BBB- assortie de perspectives stables. La stabilité du cadre macroéconomique et une meilleure maîtrise du déficit budgétaire par rapport aux pays figurant dans la catégorie «BBB» soutiennent le rating du Maroc. Ces éléments positifs sont contrebalancés par des indicateurs de développement et de gouvernance faibles par rapport au benchmark, disent les analystes de Fitch. L’endettement public et le déficit du compte courant sont à surveiller. F.Fa

• La banque gratuite… pour les jeunes entrepreneurs
BMCE Bank of Africa lance une offre en faveur des jeunes entrepreneurs. La banque propose aux entrepreneurs, gérants associés des TPE et professions libérales un forfait sur-mesure gratuit la première année, des services bancaires et frais de dossiers entièrement gratuits pour les crédits de financement de l’activité de l’entreprise. A cela s’ajoute toute une série d’outils d’accompagnement comme des études et des analyses, des conférences et des conseils d’experts dans les domaines de l’entrepreneuriat. M.A.B.   

• Entrée officielle de Naps sur le marché
Naps est en passe de lancer officiellement ses activités de paiement électronique le 16 octobre. Le premier opérateur indépendant agréé par Bank Al-Maghrib dit vouloir «ouvrir une nouvelle ère dans l’univers du paiement électronique au Maroc». La filiale de M2M Group avait déjà démarré son activité en tant que nouvel acquéreur monétique en juin réussissant «à enrôler plusieurs commerçants et traiter plusieurs milliers de transactions de paiement via sa plateforme d’acquisition». M.A.B.

• C’est parti pour la banque participative de SG Maroc
Dar Al Amane entre en jeu. L’activité de banque participative de Société Générale Maroc va être lancée ce mercredi 11 octobre. A cette occasion, Mohamed Tahri, DG et membre du directoire de SG Maroc présentera ses ambitions. M.A.B.      

• Le fonds Actis offre deux bourses de 100.000 dollars
Le fonds d’investissement britannique met à la disposition des étudiants et lauréats du réseau Honoris United Universities deux bourses de 100.000 dollars. Egalement membres de ce réseau mondial, les étudiants et alumni de l’université Mundiapolis pourront candidater à cette bourse. Elle leur permettra, ainsi, de renforcer leur parcours académique dans l’une des prestigieuses universités mondiales telles que Cambridge, Oxford, Harvard ... Les candidats sélectionnés pourront bénéficier de cette bourse dès octobre prochain. T.E.G.

• Les ENCG victime de fake news
Fausse alerte. Les étudiants des ENCG n’auront à payer aucun frais d’inscription contrairement à la rumeur qui a enflé depuis quelques jours. S’appuyant sur une fausse circulaire diffusée massivement sur les réseaux sociaux, celle-ci avait annoncée l’instauration de frais d’écolage de 20.000 DH pour cette rentrée. Le Ministère de tutelle a lancé une enquête pour identifier les auteurs de la fake news. N.D.

• Pièces de rechange: Bientôt un label pour la distribution
Le ministère de l’Industrie devrait bientôt lancer un système de labellisation du circuit de distribution des pièces de rechange automobiles, baptisé «Salamatouna». L’objectif étant de contrecarrer la contrefaçon qui nuit à l’économie nationale et aggrave la sinistralité dans la circulation routière. Le principe consiste à certifier les magasins qui commercialisent des pièces détachées authentiques. H.E.

• El Othmani et ses ministres à Fès fin octobre
Saâdeddine El Othmani est attendu le 29 octobre dans la région de Fès-Meknès. Le chef de gouvernement présidera une réunion avec les présidents des commissions et les membres du bureau du Conseil régional, en présence de plusieurs ministres. Objectif : donner l’occasion aux membres du bureau du conseil d’exprimer leurs attentes en termes de projets d’investissements publics à réaliser dans la région par les différents départements ministériels. A noter que Fès sera la 4e étape de la tournée gouvernementale après Al Hoceïma, Béni Mellal, et Drâa-Tafilalet. Y.S.A.

• Rabat: Le Comité régional de l’environnement des affaires lancé
Les travaux du Comité régional de l’environnement des affaires ont été lancés hier sous la présidence de Mohamed Mhidia, wali de la région Rabat-Salé-Kénitra.
Il s’agit d’une plateforme de dialogue et de concertation public-privé et une force de proposition et d’actions pour l’amélioration du  climat des affaires au niveau de la région. Cette première rencontre a été une occasion pour rappeler les potentialités de la région ainsi que les défis à  relever à commencer par la simplification des procédures pour les investisseurs ainsi que les entreprises en activité. N.E.A.

• La Fondation Zakoura aux assemblées annuelles de la World Bank Group
La Fondation Zakoura participe actuellement aux assemblées annuelles de la World Bank Group et du FMI, lesquelles se tiendront jusqu’au 13 octobre.  L’organisation de la société civile (OSC) de la région Mena y a modéré la table ronde des OSC en présence des directeurs exécutifs de la Banque mondiale. L’occasion d’échanger avec ces derniers au sujet de l’importance de la place de l’éducation au niveau social et politique. K.A.

• 130 Ferrari immatriculées au Maroc   
La passion pour Ferrari n’a pas de frontière. Selon nos informations, elles seraient 130 voitures immatriculées au Maroc de la célèbre marque au cheval cabré (tous modèles confondus). Certaines d’entre elles ont été les vedettes des célébrations du 70e anniversaire de la marque qui se sont déroulées récemment à Marrakech. Mieux, le royaume est l’un des tous premiers pays au monde à recevoir la toute dernière Ferrari 812 Superfast dont la facture s’élève, de source bien informée, à 5,3 millions de DH (clé en main).
Digne héritière de la F12 Berlinetta, elle sera la dernière Ferrari équipée du fameux moteur V12 atmosphérique. M.A.B.

• Bientôt un club Porsche au Maroc
Pas moins de 200 unités de la mythique Porsche 911 ont été recensées auprès de la Centrale automobile chérifienne (CAC), détenteur de la carte au Maroc. De quoi donner l’idée à Sébastien Poncet, directeur de Porsche Maroc de créer un club pour rassembler les détenteurs de Porsche autour de la marque. M.A.B.  

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc