Société

Une ex-légende du Real vient vendre son MBA

Par Reda BENOMAR | Edition N°:5121 Le 06/10/2017 | Partager
Butragueño a fait les beaux jours du club madrilène et de la Roja
Invité de l’UIC, l’ex-prodige présente son MBA Management sportif
butragueno_021.jpg

Butragueño a fait partie d’une génération de joueurs talentueux formés au Real Madrid (Ph. RB)

Emilio Butragueño est actuellement directeur des relations institutionnelles du Real Madrid et directeur général de l'École universitaire Real Madrid. L’ex-professionnel du ballon rond  était le chef de file de «La Quinta del Buitre», un groupe de joueurs emmené par Butragueño. Les 5 fantastiques ont, a eux seuls, transformé le Real Madrid  des années 1980 en l’une des brillantes équipes de l’histoire.

L’ancienne gloire du football était à Casablanca afin de présenter le contenu de l’un des meilleurs MBA Management sportif d’Europe, dispensé au sein de l’université du club madrilène. Le master est reconnu dans le monde du sport et ouvre les portes des plus grandes écuries européennes. D’ailleurs, l’Université internationale de Casablanca s’est inspirée de son homologue espagnole pour créer le sien cette année.
- L’Economiste: Quel est le contenu du MBA Management sportif que propose le Real Madrid?
- Emilio Butragueño:
La formation en tout ce qui concerne la gestion sportive et pas seulement le football comme beaucoup de gens le pensent. Différents modules sont proposés et les formations, dispensées en anglais et en espagnol, durent un an. Le programme inclut aussi 2 voyages d’une semaine. L’un à Londres et le deuxième à New York. Les étudiants en profitent pour échanger avec les différentes fédérations sportives. Les dirigeants de club partagent aussi leurs expériences, car ils représentent un important vecteur du savoir. Les voyages sont vraiment enrichissants et constituent peut-être l’élément le plus intéressant de la formation.

- Les enseignants sont-ils aussi d’anciens joueurs professionnels?
- Nous avons 70 professionnels du Real Madrid qui font partie des enseignants. Ils viennent de différents secteurs. A titre d’exemple, le directeur marketing du Real et aussi co-directeur du master.
- Quel background faut-il avoir pour intégrer la formation?
- Les candidats doivent être licenciés. Ils sont ensuite soumis à un entretien. La qualité du groupe d’élèves est importante, car l’étudiant n’apprend pas seulement de l’enseignant, mais aussi de ses camarades. Le MBA attire de plus en plus de jeunes, mais nous sommes très regardants sur le niveau des élèves que nous intégrons à la formation.

- Quels souvenirs gardez-vous de la Quinta del Buitre ? Etes-vous toujours en contact avec vos anciens coéquipiers?
- C’était il y a bien longtemps, vous savez. Oui, je suis toujours en contact avec eux. D’ailleurs Manuel «Manolo» Sanchis est co-directeur du MBA en espagnol.

- Quelles relations entretenez-vous avec Zinedine Zidane?
- Il fait partie du club. Je le vois quotidiennement, on travaille ensemble. On s’entend très bien.
Propos recueillis par Reda BENOMAR

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc