De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5118 Le 03/10/2017 | Partager

• Le Roi reçoit le rapport  sur Al Hoceïma
Très attendu, le rapport sur les retards d’exécution du programme Manarat Al Motawassit a été finalement remis au Roi, hier à Rabat. L’audience royale, qui a connu la présence du chef du gouvernement, du ministre de l’Intérieur et du président de la Cour des comptes, a été marquée par la présentation de ces documents «concernant les responsables en charge de ce programme au moment des faits, y compris ceux qui ne sont plus en poste actuellement». Le Souverain a également donné ses instructions à la Cour des comptes pour examiner ce dossier dans un délai de 10 jours, en vertu des «principes d’équité et de rigueur», selon le communiqué du cabinet royal. M.A.M.

• Le PLF au Conseil des ministres
La première réunion du Conseil des ministres de la rentrée, tenue hier, a été consacrée au projet de loi de finances. Mohamed Boussaid, ministre des Finances, a présenté les différentes mesures prises dans le cadre des préparatifs relatifs à l’élaboration du projet de loi de finances 2018, en vue de son adoption et de son dépôt au Parlement dans les délais, comme cela a été annoncé par Saâdeddine El Othmani. A l’heure où nous mettions sous presse, les travaux du Conseil des ministres n’avaient pas encore pris fin. L’équipe d’El Othmani a tenu un Conseil de gouvernement, hier dans la matinée, pour préparer la réunion présidée par le Roi. M.A.M.

• Un autre Conseil de gouvernement
Après le Conseil de gouvernement tenu hier à Rabat, l’équipe de Saâdeddine El Othmani se réunira jeudi prochain. Au menu, un exposé de Mohamed Sajid, ministre du Tourisme. S’y ajoutent deux projets de loi sur l’organisation de la formation continue et sur l’exercice des activités d’artisanat. Des nominations dans de hautes fonctions sont également au menu. M.A.M.

• Un contrat-programme  pour l’industrie ferroviaire
Le Groupement des industries ferroviaires, dont la présidence revient au patron de la Scif, lance un contrat-programme avec l’Etat. Les enjeux de cette feuille de route iront dans le sens de la normalisation, tout en captant de nouveaux investissements et des débouchés, notamment à l’export. Ce qui passe également par l’amélioration des compétences, les créations d’emplois et des engagements chiffrés en matière de chiffre d’affaires tant sur le marché local qu’ à l’export. A.R.

• Scif: Un projet de 1er train marocain allant à 200 km/h
Le constructeur ferroviaire marocain (Société chérifienne du matériel industriel et ferroviaire, plus connue par la Scif) est en train d’étudier la possibilité de fabriquer un train d’une vitesse maximale opérationnelle de 200 km/h. Le projet sera mené en partenariat avec l’entreprise espagnole de construction ferroviaire (Talgo). Il s’agit là d’une 3e gamme qui s’offre au marché marocain, en plus de la LGV (320 km/h) et les trains conventionnels de l’ONCF qui font jusqu’à 160 km/h. A.R.

• La France, 1er destinataire de données privées  
Entre 2011 et 2016, ce sont 388 transferts de données personnelles qui ont été autorisés à partir du Maroc. Ils s’effectuent principalement vers l’Europe (69%) suivie de l’Amérique du Nord avec un peu plus de 13% (surtout aux Etats-Unis). Ces transferts transfrontaliers sont réalisés sur la base d’une autorisation préalable de l’autorité de contrôle (CNDP). La France, l’Espagne, le Royaume-Uni et l’Allemagne arrivent respectivement en tête des pays destinataires de données envoyées à partir du Maroc. Les transferts autorisés vers les Etats-Unis l’ont été sur la base du consentement de la personne concernée (voir page 11). F.F.

• La Cour constitutionnelle annule deux élections
L’élection le 7 octobre 2016 à Sidi Ifni de Omar Boumris vient d’être annulée par la Cour constitutionnelle. Il s’était présenté au nom du PJD. C’est Mohammed Abedrar du PAM qui reprend son siège à la Chambre des représentants. Ce dernier a contesté le comptage des voix effectué par les bureaux de vote. Quant à Mohammed Belefquih de l’Usfp, il  a enfreint la loi régissant la  Chambre des représentants. Il a en effet usé dans sa campagne de prospectus comportant photos  et symbole de la 1re Chambre. La Cour constitutionnelle a ordonné l’organisation d’une élection législative partielle à Sidi Ifni. F.F.  

• Marrakech opte pour l’hydrogène
Le groupe suisse AAQIUS signera, ce mardi 3 octobre, un accord avec le conseil de la région de Marrakech, la mairie, l’Iresen pour l’utilisation de l’hydrogène dans le transport. Le président d’AAQIUS table sur 50.000 véhicules, dont 20.000 motocycles, dans quatre ans. Selon le schéma retenu, un écosystème spécialisé sera déployé dans la région pour la production de l’hydrogène à partir d’énergies renouvelables et le remplissage des cartouches. H.E.

• Magneti Marelli conseillé par Bennani & Associés
Pour son implantation au Maroc, l’italien Magneti Marelli (fabricant de composants automobiles) a été conseillé par le cabinet Bennani & Associés. L’équipe d’avocats est composée de Mehdi Bennani, Hajar Benyachou et Khawla Rochd. La société italienne va s’implanter dans la zone franche Tanger Automotive City. Les sorties des premières pièces de la chaîne de production sont prévues pour 2019. F.Fa

• Sopexa décroche un marché des Domaines Zniber
Les Domaine Brahim Zniber ont fait appel à Sopexa pour une prestation de conseil stratégique international pour leurs marques de fruits et agrumes. La filiale de Diana Holding vise à établir une stratégie de marque, de l’analyse du marché à l’identité visuelle. Sopexa est une agence de communication et de marketing spécialisée dans l’agroalimentaire, les vins et l’art de vivre. Elle dispose de 26 agences à travers le monde et s’active dans plus de 60 pays.F.F.

• Urbanisme: Un contrat Etat-Région pour Fès
Le contrat Etat-Région du secteur de l’aménagement du territoire vient d’être signé à Fès. Pour Nabil Benabdallah, le contrat-programme 2017-2021 vise à encadrer les services régionaux (Fès-Meknès) de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville. «Ce contrat-programme constitue un véritable tableau de bord des actions à mener et donne corps aux engagements du gouvernement dans les domaines de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville», explique le ministre.  Y.S.A

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc