Entreprises

Dakhla: 5.000 ha ouverts à l’agriculture

Par Nadia DREF | Edition N°:5117 Le 02/10/2017 | Partager
L’étude de faisabilité sera bouclée fin 2017
16 entreprises étrangères en plus de groupes locaux manifestent leur intérêt
Une édition orientée business

La Foire agricole internationale de Dakhla Oued Eddahab (FAID), qui s’est déroulée du 26 au 29 septembre, à Dakhla, a tenu ses promesses. «Nous sommes satisfaits de cette deuxième édition qui est devenue une plateforme d’échanges entre professionnels et acteurs nationaux et internationaux», confie Ahmed Baba Amar, président de la Chambre d’agriculture de Dakhla Oued Eddahab.

Les enjeux sont multiples. «Cette manifestation vise à accompagner le développement exponentiel que connaîtra notre vaste région qui se positionne en véritable hub ouvert sur l’Afrique à l’heure où de grands projets structurants se mettent en place».

Nouvelle zone agricole, nouveaux ports, nouvelle voie express, nouvelle station de dessalement de l’eau de mer… Autant de chantiers lancés pour propulser ce territoire au-devant de la scène continentale, voire mondiale. «La région regorge de potentialités. Actuellement, les yeux sont rivés sur les 5.000 ha qui seront ouverts à l’agriculture dans le cadre du nouveau programme de développement de la région», fait valoir Ahmed Baba Amar.

L’étude de la mise en place de ce projet est en cours. Elle devrait être bouclée en 2017. Les sites sont déjà identifiés. «Cette nouvelle zone agricole qui sera ouverte dans le cadre du partenariat public-privé suscite l’intérêt à la fois auprès des opérateurs nationaux que des étrangers», tient à préciser le président de la Chambre d’agriculture. A ce jour, 16 groupes internationaux ont manifesté leur intérêt. S’y ajoutent de grands groupes marocains qui veulent développer leur business dans cette région à fort potentiel.

La région de Dakhla Oued Eddahab est non seulement leader dans le secteur de la pêche, mais elle est également pionnière en matière d’agriculture expérimentale en milieu aride (primeurs sous serre: tomates, melons… avec une production située entre 120 et 220 t/ha) et en élevage traditionnel sur 12 millions d’hectares.

Les exportations des tomates cerises et de melons s’élèvent à 65.000 tonnes par an. Elles sont principalement destinées à l’Europe notamment la France, l’Espagne, la Grande-Bretagne ainsi que la Hollande qui est devenue une plateforme de distribution vers d’autres pays. Outre la voie terrestre, tous les produits exportés transitent par le port d’Agadir. La quasi-totalité des produits de la région est destinée à l’export. Le marché local s’approvisionne, quant à lui, à partir d’Agadir et sa région.

La Foire agricole internationale de Dakhla Oued Eddahab, qui se veut la petite sœur du Siam, a permis aux participants nationaux (entreprises et coopératives) et étrangers (Espagne, France, USA, Hongrie, Pays-Bas, Portugal, Nigéria) de mieux connaître les potentialités de la région mais également de nouer des contacts, de faire connaître leurs produits et leurs innovations ou encore d’initier de nouveaux partenariats.

Des rencontres BtoB ont été organisées, tout au long de la manifestation ainsi que des visites de sites industriels et de fermes expérimentales. De fortes délégations ont fait le déplacement, notamment celle de la Hongrie. Une soixantaine d’opérateurs casablancais ont visité la foire ainsi que ceux d’autres régions (Marrakech, Agadir, Beni-Mellal, Meknès, Oujda, Guelmim, Errachidia, Laâyoune…). Un casting de qualité.

Durant les trois jours d’exposition, la foire a connu la participation de 30 exposants en plus de 50 coopératives. Occupant une superficie de 3.000 m², cet événement a réuni les sociétés leaders en agriculture et en équipements agricoles, les institutions financières, les bureaux d’études, des ONG ainsi que des associations et coopératives (produits du terroir).

«Nous avons reçu des visiteurs locaux et ceux d’autres régions du Sud qui sont intéressés par le développement de leurs domaines agricoles. D’autres intéressés par la future zone agricole de 5.000 ha sont venus s’enquérir de l’offre en équipements», souligne le directeur commercial d’une société spécialisée dans l’installation de système de goutte-à-goutte.
Le pôle produit du terroir a également connu une grande affluence.

Améliorer la connectivité et l’irrigation

La mise en place de la future zone agricole coïncidera avec la finalisation de plusieurs chantiers structurants, à savoir la station de dessalement de l’eau de mer qui vise à transformer 600 km de côtes en jardin vivrier ainsi que le nouveau port de Lamhariz, à vocation commerciale, qui sera une nouvelle porte d’entrée pour l’Afrique. Le dédoublement de la voie Dakhla-Tiznit, sur 1.055 km, permettra également de booster les échanges commerciaux par voie terrestre avec l’Europe, en passant par TangerMed et bien évidemment l’Afrique.
Autre atout: le lancement prochain des travaux de réalisation du futur port de Dakhla Atlantique, qui sera en liaison avec tous les grands ports d’Afrique. Les études de réalisation sont en cours. Cette plateforme portuaire, qui sera une version identique à celle de TangerMed, sera érigée sur une superficie de 39 ha. L’investissement prévu est estimé à 8 milliards de DH. La région de Dakhla englobe également une zone franche pour encourager l’investissement.

Repères et atouts

  • Un sol fertile estimé à 1 million d’hectares dont seulement 600 ha sont utilisés dans des activités agricoles.
  • Elevage traditionnel sur 12 millions d’hectares dont 25.000 camelins, 40.000 ovins, 30.000 caprins, 530 bovins et 360 autruches.
  • Aviculture: 2 unités
  • Ambition de créer une compagnie maritime maroco-africaine sous forme de joint-venture afin d’atténuer les coûts
  • Tourisme: Dakhla capitale mondiale du kite surf. Un vol direct Paris-Dakhla.
  • 100.000 nuitées en 2016 avec un taux de retour de 61%
  • 820 millions de DH de recettes touristiques prévues en 2020
  • 1er port de pêche au Maroc
  • Le trafic portuaire global s’est élevé en 2016 à plus de 1 million de tonnes
  • Aquaculture: 2,8 milliards de DH investis (huîtres et coquillages).

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc