De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5113 Le 26/09/2017 | Partager

• CFC, la barre des 130 statuts bientôt atteinte
L’écosystème CFC s’agrandit à vue d’œil. Selon Saïd Ibrahimi, DG de CFC Authority, le nombre de sociétés qui ont obtenu le statut CFC s’approche de 130 entreprises (128 plus précisément). Ce nombre devrait bientôt augmenter puisque la prochaine commission d’octroi de statut est, selon nos informations, prévue dans une dizaine de jours. Les pensionnaires de la place sont constitués d’institutions financières, de services professionnels, de holdings et sièges régionaux de multinationales. Tous s’acquittent d’une redevance annuelle de 5.000 dollars pour le statut. M.A.B.  

• La tour de CFC livrée en 2018
Les travaux de la tour qui abritera Casablanca Finance City Authority avancent à grands pas. Selon nos informations, la structure de 27 étages qui représentera le siège du promoteur et gestionnaire de la place financière et économique de Casablanca sera fin prête ce samedi. La livraison clés en main de la tour est prévue pour 2018. M.A.B.

• Alliance entre Barid Al-Maghrib et China Post Group
Barid Al-Maghrib s’allie à China Post Group. Les deux institutions envisagent, outre l’échange de savoir-faire et le renforcement des échanges, de développer conjointement leurs services financiers, en particulier les transferts électroniques de fonds, les services bancaires et les services postaux. Les deux postes entendent aussi contribuer à l’amélioration de l’efficacité de traitement du courrier et des colis et poursuivre leur coopération en matière de suivi. Au programme également la mise en œuvre d’une gamme de produits et services adaptés aux besoins des résidents des deux pays. L’alliance comprend par ailleurs un aspect important autour du renforcement de l’utilisation des nouvelles technologies et des activités de commerce électronique. M.A.B.  

• La colère d’Elalamy contre Maroc Export
Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy est très remonté contre le management de Maroc Export qui vient de lancer un programme de recrutements alors que l’organisme est sur le point de fusionner avec l’Agence marocaine de développement de l’investissement (AMDI) et l’Office des foires et des expositions de Casablanca (OFEC). L’initiative de la direction de Maroc Export est considérée comme une façon de mettre la tutelle devant un fait accompli. A.S.
• Saham Insurance Technology change de nom
Nouvelle dénomination sociale pour Saham Insurance Technology. La société qui est spécialisée dans les IT, filiale du groupe Saham devient International Technology Services. Elle dispose d’un capital de 1 million de DH. M.A.B.   

• Assurances: Brokeslink rassemble des sommités au Maroc
Après Amsterdam, New York et Singapour... l’événement mondial Brokeslink se tient à Marrakech les 28 et 29 septembre. Cette grand-messe du secteur de l’assurance accueille 300 participants de 60 pays. Patrons de grandes compagnies,  risk-managers, analystes, consultants...participent à cet événement majeur pour échanger autour des dernières tendances et problématiques de la profession. A.R.

• Une étude sur la corruption et l’impôt
Transparency Maroc présentera le 28 septembre à Rabat une étude sur «La cartographie des risques de corruption dans la gestion de l’impôt». L’ONG organise par la même occasion un atelier en partenariat avec Oxfam. Sur plus d’une centaine de pays, le Maroc arrive à la 90e place de l’Indice de perception de corruption en 2017 établi par Transparency international. Le Maroc stagne avec un score variant entre 36 et 37 points sur 100, en dépit des mesures annoncées pour contrer la corruption. F.F.  

• 1re édition d’un salon dédié aux céréales
La première édition du Salon «Grain &Milling Expo» se tiendra les 4 et 5 octobre à la foire de Casablanca. Placé sous le thème «Le Maroc: plateforme de développement des céréales en Afrique», l’événement regroupera 80 exposants et accueillera l’ensemble des opérateurs de la transformation des céréales du Maghreb et d’Afrique subsaharienne. H.E.

• Inwi initie aux métiers de l’avenir
L’opérateur télécom met en ligne une série de capsules vidéos où des collaborateurs présentent leurs métiers et répondent aux questions des jeunes élèves. Ce n’est pas la première initiative d’Inwi en faveur de l’éducation de la jeunesse. Depuis 2012, il a lancé une plateforme web de soutien scolaire, de développement personnel et d’orientation: emadrassa.inwi.ma et des programmes H-Ne9ra. Par ailleurs, l’opérateur s’est aussi engagé à mettre le numérique au service de l’éducation. T.E.G.

• Fès: Contrôle fiscal dans les hôtels
Sept hôtels de la capitale spirituelle font actuellement l’objet d’un contrôle fiscal. «Nous sommes contrôlés alors que l’activité est en berne», déplore un responsable de l’association des propriétaires d’hôtels. Et d’ajouter: «A Fès, le secteur est sinistré. Au lieu de nous encourager par des mesures fiscales incitatives, on nous détruit». Y.S.A.

• Gestion de l’eau: L’ONEE s’intéresse à l’expérience américaine           
Les américains partagent leur expérience avec le Maroc en matière de gestion durable des ressources en eau. Un atelier a été ouvert, hier à Rabat au siège de l’ONEE. Au programme, des workshops animés par Dr Barney Austin, expert américain en eau, sur les approches de gestion et de planification des ressources en eau mises en place dans certains Etats comme la Californie, le Texas, et le Nevada. Les travaux de cet atelier vont se dérouler jusqu’au  29 de ce mois. L’ONEE a, pour rappel, déjà profité de l’expertise américaine pour la préparation notamment de l’étude sur la mise en place d’une filière d’ozonation à la station de traitement du Bouregreg dont l’appel d’offres a été lancé. N.E.A.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc