Culture

La «foi» décortiquée par Khalil Hachimi Idrissi

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5109 Le 19/09/2017 | Partager
Le patron de la MAP sort un nouveau recueil de poèmes
Terrorisme, humanisme, esclavagisme... l’auteur fait le tour des sujets d’actualité
Le recueil a été retenu pour la finale du «Prix Ivoire» pour la littérature
la_foi_khalil_hachimi_idrissi_009.jpg

 

«Une force de plume», c’est ainsi que le décrit son éditeur, Abdelkader Retnani. Khalil Hachimi Idrissi, actuel directeur général de l’agence Maghreb Arab Press (MAP), surprend toujours par ses écrits. Il fait en sorte de tourner en dérision les difficultés de la vie, «c’est une plume acérée quand les choses le dérangent», souligne Retnani. Son dernier recueil, intitulé «La foi n’est convoquée que les jours de fête», paru aux éditions La croisée des chemins, compte 63 poèmes.

L’auteur y traite de thématiques d’actualité comme le terrorisme, l’humanisme ou encore l’esclavagisme, tout en encourageant le vivre ensemble. «Je veux donner au lecteur une inspiration pour un monde meilleur», a souligné Hachimi Idrissi lors de la présentation de son recueil, samedi dernier, à Casablanca.

«L’écriture poétique est un exercice physique dont la matière première est soi-même. L’inspiration vient du vécu», confie l’auteur qui regrette que ce genre littéraire intéresse de moins en moins de lecteurs.  Ce n’est pas pour autant que son recueil n’a pas été apprécié par les aficionados et professionnels de la poésie. «La foi n’est convoquée que les jours de fête» a été retenu pour la finale du «Prix Ivoire» pour la littérature africaine d’expression francophone.

Pour rappel, Hachimi a marqué le paysage médiatique par ses chroniques «Billets bleus», publiées dans Maroc Hebdo et Aujourd’hui le Maroc. Il en fait un recueil par la suite «Billets Bleus», (2005, Eddif). En 2011, il sort une compilation de ses plus célèbres chroniques journalistiques sous le nom de «À la conquête de rien». Il dévoile ses talents de poète une année après en publiant son premier recueil de poèmes «Subterfuges». En 2016, le DG de la MAP a publié un deuxième recueil intitulé «L'intuition et la preuve», présenté au Salon international de l'édition et du livre (SIEL).

Avant d’être nommé par le Roi à la tête de la MAP en 2011, Khalil Hachimi Idrissi était rédacteur en chef de Maroc Hebdo International, puis lance en 2000, le quotidien francophone, Aujourd’hui le Maroc. En 2007, il a été président du jury du grand Prix national de la presse. Un an après, Hachimi Idrissi est élu président de la Fédération marocaine des éditeurs de journaux (FMEJ), un mandat qu’il a renouvelé en 2011.

Au sein de l’agence de presse, le nouveau patron met en place une stratégie de développement qui passe également par la consolidation de sa présence à l’international. Aujourd’hui, l’agence compte 12 pôles régionaux et 12 pôles internationaux, couvrant un large périmètre géographique, à savoir: l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, le monde arabe, l’Afrique de l’Ouest et l’Europe de l’Est.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc