Brèves internationales

Brèves Internationales

Par L'Economiste | Edition N°:5105 Le 13/09/2017 | Partager

■ Un ciel unique pour toute l’UE

L’initiative «Ciel unique européen» a été lancée en 1999 afin d’améliorer les performances de la gestion du trafic aérien et des services de navigation aérienne. Les bénéfices que l’on entend retirer de cette initiative, une fois qu’elle sera achevée, c’est-à-dire vers 2030-2035, sont considérables. Par rapport à 2004, il est prévu le triplement de la capacité d’espace aérien, la réduction de moitié des coûts de la gestion du trafic aérien, l’amélioration par dix de la sécurité ou encore la réduction de 10% de l’incidence de l’aviation sur l’environnement. De par sa nature même, cette initiative est paneuropéenne et ouverte aux pays voisins, indique un communiqué du Parlement européen.

■ France/Impôt: Ce qui attend les entreprises
Le taux du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) sera abaissé d'un point l'année prochaine avant d'être transformé en 2019 en baisse directe de cotisations pour les employeurs. Le taux du CICE passera ainsi de 7 à 6% de la masse salariale. Le Premier ministre français Edouard Philippe a par ailleurs confirmé la présentation en 2018 d'un nouveau projet de loi destiné à favoriser les entreprises en France, notamment les PME, ainsi que la suppression d'une taxe de 3% sur les dividendes, récemment retoquée par la justice européenne.
Ce projet de loi doit être prêt à la fin du premier trimestre, après une phase de consultation en octobre-novembre. Il se veut le troisième acte de la politique économique de l'exécutif pour les entreprises, avec la réforme du droit du travail et les baisses d'impôt. Outre le prélèvement forfaitaire unique de l'ordre de 30% sur les revenus de l'épargne, Edouard Philippe a également confirmé la trajectoire de baisse de l'impôt sur les sociétés, ramené par étapes à 25% d'ici à 2022 (contre environ 33% aujourd'hui). Il s’agit d’une baisse d'impôt totale de 11 milliards d'euros pour les entreprises (voir aussi notre édition N° 5098 du lundi 4 septembre, Comment la France réforme sa fiscalité).

■ France: Mobilisation contre la réforme du code du travail
Emmanuel Macron a affronté, hier mardi son premier test social avec des manifestations qui ont réuni des milliers de personnes à travers la France contre l'assouplissement du Code du travail, une réforme sur laquelle le président français n'entend rien céder. Des grèves ont perturbé légèrement les trains en banlieue parisienne et le secteur aérien, avec l'annulation de 110 vols par Ryanair. Tandis que la Confédération générale du travail (CGT) est vent debout contre la loi, les deux autres principaux syndicats, FO (Force ouvrière) et la CFDT (Confédération française démocratique du travail), bien que critiques, n'ont pas appelé à manifester.

■ Norvège/législatives: Victoire pour la droite

Après la victoire de la droite aux législatives en Norvège lundi 11 septembre, la Première ministre Erna Solberg va rempiler pour un deuxième mandat. Cette dirigeante de 56 ans est la première conservatrice en plus de trois décennies à remporter deux élections législatives d’affilée dans le riche pays nordique de 5,3 millions d’habitants. Les conservateurs ont fait campagne notamment sur la promesse d’une poursuite des baisses d’impôts pour soutenir l’économie.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc