Economie

Financement vert La CGEM coache ses adhérents

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5105 Le 13/09/2017 | Partager
Un programme aide les sociétés à lever des financements à l’international
Les deux premières bénéficiaires seront annoncées ce 15 septembre

Qui dit lutte contre le changement climatique, dit financement. C’est dans ce contexte que la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), avec l’appui de l’Union européenne, a lancé un programme dédié. Il vise à accompagner, d’ici fin 2017, deux entreprises disposant d’idées de projets climat (atténuation ou adaptation). Les sociétés sélectionnées seront notamment appuyées pour le montage de notes conceptuelles répondant aux normes établies par les bailleurs de fonds.

Cette action d’accompagnement et de formation des entreprises pour l’obtention de financements verts rentre dans le cadre de  l’Initiative entreprises climat Maroc (IECM). Elle a été présentée au patronat lors d’un Side Event organisé hier mardi à Agadir, où se tient le Sommet mondial Climate Chance depuis lundi 11 septembre.«Les deux projets bénéficiaires de l’accompagnement seront choisis ce 15 septembre.

Dès lors, une équipe d’experts de ClimaSouth (UE) sera mobilisée afin d’aider les entreprises à établir et finaliser les notes conceptuelles, selon les standards internationaux, et qui seront soumises aux bailleurs de fonds avant fin 2017», a déclaré Ali Agoumi, expert en changement climatique.

«Le programme prévoit, également, l’organisation, à fin octobre, de trois journées de travail, dont deux seront exclusivement au profit des entreprises bénéficiaires, autour du montage de projets climat», a-t-il ajouté. Les entreprises désirant profiter du programme IECM ont moins de deux jours devant elles, sachant qu’il est ouvert depuis octobre dernier.

La rencontre a connu une forte affluence d’entreprises marocaines conscientes des enjeux du changement climatique. Certaines souhaitaient avoir des explications sur les émissions de gaz à effet de serre (GES), ainsi que sur les  actions pouvant être menées pour atténuer leurs émissions. Tandis que d’autres scrutaient les opportunités pouvant leur permettre de réussir leur transition vers une nouvelle économie à faible teneur en carbone.

D’autres enjeux entrent en compte. Il s’agit notamment des transformations que pourrait engendrer le changement climatique dans les systèmes de production. Des alternatives permettant de limiter l’impact de ces effets existent, grâce aux nouvelles techniques/technologies.

Anticiper au lieu de subir

Dans le cadre de son engagement  pour l’environnement et le climat, la CGEM a conçu un guide «Entreprises Climat Maroc». L’objectif est de sensibiliser les managers et de les préparer à anticiper, plutôt qu’à subir, les effets du changement climatique sur leur tissu productif. Ce manuel propose aux responsables techniques des entreprises, et aux consultants pouvant les accompagner, une démarche simple et accessible, permettant l’intégration des risques/opportunités dans leurs schémas de développement.
Cette approche cible trois finalités: un accès à des approches et technologies permettant une atténuation des émissions de GES, un développement de l’entreprise adapté aux mutations de l’environnement, et enfin, l’accès à des financements climatiques.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc