Régions

Casablanca traque l’«analphabétisme» de ses élus

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5100 Le 06/09/2017 | Partager
Lancement d’un schéma directeur de la formation continue
Phase de diagnostic des besoins
25% du coût sera pris en charge par la région
carte_elu_casa-settat_00.jpg

La région Casa-Settat compte exactement 3.791 élus, dont la majorité (840) représentent la province de Settat

3.800 élus à former. La plus grande région du Royaume s’attaque au dossier de la mise à niveau des élus et du personnel des collectivités locales dès cette rentrée. La 1re réunion de la commission régionale pour la formation continue s’est tenue mardi 5 septembre. Il s’agit là du coup d’envoi du processus d’élaboration du schéma directeur de la formation continue des élus, un droit stipulé pour la 1re fois par la loi organique 111-14 relative aux régions.

«Les membres du conseil de la région ont le droit de bénéficier d’une formation continue dans les domaines en relation avec les compétences dévolues à la région», précise l’article 56 du même texte de loi. Mais ces formations ne seront pas limitées qu’aux membres du conseil de la région. En effet, l’ensemble des conseils (préfectoraux, communaux et arrondissements) seront également intégrés dans le processus.

«En vertu des articles 80 et 82 de la loi organique 111-14, le Conseil de la région prend en charge l’amélioration des capacités de gestion des ressources humaines et la formation des membres des différents conseils et le personnel des collectivités locales», affirme Mustapha Bakkoury, président de la région Casa-Settat.

Ce dernier cite également le décret n° 2-16-297 qui a trait aux modalités d’organisation des sessions de formation continue au profit des membres des conseils des collectivités territoriales, leur durée, les conditions d’éligibilité, et la contribution des collectivités territoriales dans la couverture des charges y afférentes. En vertu de ce décret, chaque élu a droit à un minimum de 8 jours de formation durant son mandat. «25% des frais du plan d’actions de formation annuel seront pris en charge par le conseil de la région, le reste sera supporté sur les conseils et les collectivités concernés», précise Bakkoury. C’est la DGCL (Direction générale des collectivités locales) qui accompagnera la région dans ce processus.

Elle prendra en charge notamment le conseil et l’ingénierie, la préparation et l’édition des documents et références pédagogiques, la gestion du réseau des formateurs, l’organisation des sessions de formation au profit du personnel des collectivités locales…

Mais auparavant, «Il faudra établir le diagnostic des besoins en matière de formation avant l’élaboration du schéma directeur de la formation continue», souligne Abdelilah Mouattassim, DG des services de la région. Au programme: conférences, ateliers, séminaires, formation à distance et visites sur le terrain…

Pour l’heure, les thématiques et la programmation des sessions de formation sont en cours d’identification. Dans ce sens, un formulaire a été distribué aux membres afin de recueillir leurs propositions sur les actions à prévoir. Pratiquement 2 ans après l’entrée en vigueur des lois organiques régissant les collectivités territoriales, les élus locaux maîtrisent peu l’étendue de leurs prérogatives. Ces formations pourront renforcer leurs capacités afin de pouvoir exercer pleinement les attributions qui leur sont conférées par la loi.

Base de données

Le nouveau découpage, adopté en fin 2015, a fait passer la population de la région de Casablanca-Settat à près de 7 millions d’habitants. Sa population est représentée par 3.791 élus dans plusieurs conseils: 2 préfectoraux (Casablanca et Mohammedia), 7 provinciaux, 153 communes (dont 29 urbaines et 124 rurales) et 16 arrondissements. A titre d’exemple, une ville comme Settat compte 840 élus (dont 187 femmes). Afin d’avoir une idée sur le profil de chaque élu, la direction générale des services a préparé une base de données sur l’ensemble des élus renseignant notamment sur les catégories d’âge, niveau d’études, profession, état civil…

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc