Entreprises

Gaz butane/Compensation: Réaménagement des frais de transport

Par Nadia DREF | Edition N°:5100 Le 06/09/2017 | Partager
Intégration d’un nouveau terminal d’Afriquia Gaz à Tanger Med
Une majoration exceptionnelle pour les pistes rurales
En 2016, l’emplissage du gaz butane a atteint un volume de 2,33 millions de tonnes
gaz_butane_00.jpg

En cas de force majeure, un centre peut s’approvisionner chez le terminal le plus proche après accord des départements ministériels concernés

Nouvelle grille tarifaire pour les frais de transport du gaz butane en vrac (avant emplissage des bouteilles). Des réaménagements ont été introduits par un arrêté du ministère des Affaires générales, datant du 18 mai 2017 et publié au bulletin officiel du 17 août 2017. Ces frais accordés, par la Caisse de compensation, aux centres emplisseurs permettent le remboursement des charges supportées par ces derniers pour l’acheminement du produit en vrac des sources d’approvisionnement (production ou importation).

Une des modifications majeures est l’introduction d’un nouveau point d’approvisionnement, le terminal d’Afriquia Gaz situé à Tanger Med. Les centres devant être approvisionnés à partir de ce terminal sont ceux de la société Abgaz situés à Souk El Arbaa du Gharb (province de Kenitra) et les centres de Salam Gaz situés à Larache, Tanger et Tétouan.

S’y ajoute la modification des frais de transport du gaz butane accordé au centre emplisseur du NordSud Gaz (Guelmim) à partir du terminal Gaz Afric d’Agadir. Il est également question d’une majoration exceptionnelle de 125% pour les pistes rurales très difficiles ou très mauvaises.

Par ailleurs, dans le cas d’épuisement du stock de gaz butane dans l’un des terminaux existants (voir tableau), en cas de force majeure sur le territoire national, les centres emplisseurs qui s’approvisionnent auprès d’un terminal pourront, après avoir avisé l’autorité gouvernementale chargée de l’énergie et la Caisse de compensation, s’approvisionner auprès du terminal le plus proche qui dispose du produit. L’arrêté détaille les différentes possibilités autorisant ce type de transfert notamment au cas où les bateaux qui importent ce produit ne peuvent pas accoster dans les ports en raison de perturbations météorologiques, d’encombrement ou de grève dans les ports pour une durée dépassant la durée fixée.

Pour rappel, l’emplissage du gaz butane réalisé par l’ensemble des centres emplisseurs, en 2016, a atteint 2,33 millions de tonnes contre 2,23 millions de tonnes un an auparavant, soit une augmentation de 4,7%.

La structure actuelle des prix du butane

Le prix de vente de base du gaz butane (hors différentiel de transport) est calculé sur la base du prix de reprise et conformément à la structure des prix de vente. Il est fixé le 1er de chaque mois sur la base de son indexation sur les cotations internationales de ce produit publiées par Platt’s. Les prix du gaz butane conditionné sont figés depuis les années 90. Les prix de base de la tonne est de 3333,33 DH/tonne, de la bouteille de 12 kg est de 40 DH tandis que celui de la bonbonne de 3 kg est de 10 DH.
A fin août, les subventions de l’Etat du gaz butane ont atteint 7,2 milliards de DH, soit un bond de 60% par rapport à la même période de 2016.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc