Economie

Réfrigérateurs: Un marché en quasi-stagnation

Par Nadia DREF | Edition N°:5099 Le 05/09/2017 | Partager
675 millions de DH de chiffre d’affaires au 1er semestre
Le classique 2 portes reste le plus prisé
refrigerateurs-099.gif

Les consommateurs ont l’embarras du choix. Avec une offre diversifiée et des prix accessibles, le marché continue à progresser avec un meilleur rapport qualité/prix (Ph. Bziouat)

La demande sur les réfrigérateurs a stagné au premier semestre. Selon les données fournies par le cabinet Gfk, le chiffre d’affaires du secteur a atteint 675 millions de DH, enregistrant une légère hausse de 0,1%. En revanche, le deuxième semestre devra voir augmenter les ventes, fête du mouton oblige! Cette période, étant considérée comme la haute saison des réfrigérateurs, a concentré 28% des ventes annuelles en 2016, relève Gfk. Pour 2017, les prévisions restent optimistes.

D’après une étude de l’Observatoire de Wafasalaf portant sur un échantillon de 1.212 ménages, pour la majorité des interviewés (71%), l’achat d’un réfrigérateur est prévu dans 6 à 12 mois, alors que les ménages sont particulièrement bien équipés en biens durables, mais basiques. 97% des personnes interviewées, dans le cadre de cette enquête, ont un réfrigérateur contre 96% un an auparavant. La balance penche du côté du neuf sachant que le marché de seconde main existe encore.

Il est surtout très alimenté pendant l’été par les MRE qui ramènent des réfrigérateurs usagés sans oublier ceux qui changent leurs biens périodiquement et les remettent dans le circuit de la commercialisation. Le renouvellement est prévu pour plus du tiers (39%) de l’échantillon. Les prix proposés vont de 500 à 1.500 DH, selon l’état et la vétusté du produit.

Les préférences des ménages restent inchangées. Le modèle classique 2 portes avec un congélateur top reste le plus prisé au Maroc. Par ailleurs, il y a un fort engouement sur le segment 300-400 litres, sur lequel se concentrent les promotions, précise Gfk. Quatre principales marques se partagent 70% du chiffre d’affaires (Whirlpool, LG, Samsung, Bosch), soit la même tendance enregistrée en 2016.

intentions_dachats_099.jpg

L’achat de réfrigérateurs figure en deuxième place des intentions d’achats des clients, selon une étude réalisée par l’Observatoire de Wafasalaf auprès de 1.212 ménages vivant en milieux urbain et péri-urbain

Pour booster les ventes, les vendeurs et distributeurs ont mené des campagnes de promotion depuis la mi-août jusqu’au début septembre. Réductions, cadeaux, bons d’achat… La concurrence est rude. Au niveau de la grande distribution, Marjane a proposé une large gamme de produits accompagnés de réductions allant de 200 à 1.000 DH. Ignis, Ariston, Fagor, Siera, Samsung, LG, Bosch, Beko… différentes marques et modèles sont exposés dont les prix démarrent à partir de 2.099 DH pour un volume de 405 litres.

Chez Aswak Assalam, des promotions sont proposées ainsi que des tarifs réduits. Les diminutions vont jusqu’à 2.000 DH pour le haut de gamme. Les prix varient entre 2.469 DH et 7.999 DH. Royal, Whirlpool, Silverline, Samsung, Beko, Bosch… les offres se sont diversifiées cette année.

Même tendance auprès d’Electroplanet. Les remises se sont établies entre 300 et 2.500 DH. Les prix démarrent à 2.299 DH jusqu’à 17.299 DH. Les autres enseignes ont également été de la partie. Les circuits informels réalisent également un bon chiffre d’affaires durant cette période. Ce marché écoule plus de produits importés d’Asie (Chine surtout) et de Turquie principalement. Et ce sans oublier, les biens d’équipement issus des pays membres de l’accord de libre échange dont l’Egypte.

Pour rappel, le marché des congélateurs a connu une progression de 10% sur le 1er semestre de 2017 par rapport à la même période de 2016, avec 115 millions de DH de chiffre d’affaires lors du dernier semestre, affirme Gfk. C’est la période de l’Aid Al Adha où 50% des ventes annuelles en valeur sont réalisées. Ce marché 100% import est en provenance d’Asie et de Turquie principalement. Ce sont les congélateurs horizontaux (coffres) qui restent le choix privilégié des consommateurs. Selon Gfk, les modèles proposés par les marques «A» réalisent 50% du business.

Priorité aux fonds propres

Pour équiper leurs maisons, les Marocains préfèrent utiliser leurs fonds propres. C’est ce que confirme l’étude de Wafasalaf qui précise que 81% des personnes interrogées optent pour ce choix. Seulement 16% privilégient le financement totalement ou partiellement à crédit. Les circuits informels offrent également des facilités de paiements.
Les sociétés de financement proposent des prêts personnels avec zéro taux d’intérêt pour des durées réduites. C’est le cas pour les promotions de l’Aid Al Adha et de la fin d’année.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc