Culture

Mireille Darc, un sex-symbol made in France

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:5095 Le 29/08/2017 | Partager
L’ex-compagne d’Alain Delon a tourné dans plus de 50 longs-métrages
mireille-darc-095.gif

C’est vêtue d’une longue robe noire très échancrée dans le dos signée Guy Laroche, que Mireille Darc marquera les esprits dans la comédie «Le grand blond avec une chaussure noire» d’Yves Robert avec Pierre Richard. Une robe aujourd’hui exposée au Musée du Louvre.

Considérée comme un sex-symbol à l’instar de Brigitte Bardot ou encore Marilyn Monroe, l’actrice au carré blond intemporel est décédée le 28 août à l’âge de 79 ans après 3 jours dans le coma a annoncé son mari Pascal Deprez qui l’entourait avec Alain Delon. Née Mireille Aigroz à Toulon en 1938, c’est en référence à Jeanne D’Arc qu’elle choisit son pseudonyme.

L’icône du cinéma français sera révélée grâce à la télévision en 1960 où elle tourne dans «La grande Bretèche» de Claude Barma. Son premier rôle important au cinéma sera dans «PouicPouic» aux côtés de Louis de Funès. Celle qui a tourné dans plus d’une cinquantaine de films, a partagé l’écran avec plusieurs monstres sacrés du cinéma français comme Michel Serrault, Jean Gabin, Jean-Paul Belmondo, Lino Ventura sans oublier Alain Delon qui fût son compagnon durant 15 ans formant ainsi un des «power-couples» iconiques de France.

Parmi ses films emblématiques figurent également: «Des pissenlits par la racine», «Borsalino», «Les Barbouzes», «La grande sauterelle», «Ne nous fâchons pas» ou encore «Weekend» pour n’en citer que quelques-uns. La vedette des années 60-70 était aussi réalisatrice. Plus récemment elle a tourné dans des séries télévisées, la dernière étant «Frank Riva» en 2004.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc