Culture

Casablanca: Rentrée bouillonnante à l’Institut français

Par Aïda BOUAZZA | Edition N°:5091 Le 23/08/2017 | Partager
Une programmation plus étoffée et diversifiée
Un nouveau directeur à la barre, Martin Chénot
institut-francais-casa-091.gif

L’Institut français de Casablanca ouvre sa nouvelle saison le 30 septembre (Ph. IFC)

La rentrée s’annonce bouillonnante à l’Institut français de Casablanca à l’instar du reste du réseau des Instituts français du Maroc. Pour la saison 2017/2018, le management a élaboré un programme encore plus diversifié avec une colonne vertébrale qui s’appuie sur des spectacles, des rencontres, des débats, des concerts et des expositions… La direction de l’Institut organise une journée portes ouvertes le 30 septembre.  Le public est convié, entre autres, aux ateliers et à un parcours «découverte», etc.

Plusieurs rendez-vous devenus incontournables seront de retour pour cette saison, à l’instar de La Nuit des philosophes qui rempile pour une 4e édition le 11 novembre. Parmi les autres évènements qui reviennent cette année, figurent les Pop session. Initiées récemment par l’Institut de Casablanca, ces rencontres musicales mensuelles invitent le public à assister à des conférences autour d’un genre musical donné avant d’en écouter quelques morceaux. La prochaine session s’intéressera à l’écriture du rock avec Réda Allali, fondateur du groupe Hoba Hoba Spirit. Le 7e art n’est pas en reste avec les séances de cinéma «Art et essai» qui projetteront le meilleur des nouveautés du cinéma français, mais aussi belge, suisse ou encore serbe.

A ne pas rater cette saison, le spectacle «Jeux de société» de la star montante de l’humour au Maroc, Jalil Tijani, les 20 et 27 octobre. Un one-man show hilarant qui fait voyager le spectateur au sein d’un florilège de personnages plus vrais que nature. La retransmission de la comédie française avec «Cyrano de Bergerac» sera également immanquable en décembre ou encore le concert du virtuose Jean-François Zygel qui met à nu la musique comme personne. Les amateurs de jazz peuvent également se réjouir. Une tournée de Daniel Zimmerman Quartet est prévue dans plusieurs Instituts français, dont celui de Casablanca, à l’instar de Eric Le Lann et Paul Lay qui se produiront aussi dans divers sites en novembre.

L’Institut français de Casablanca a également un nouveau directeur. Martin Chénot, architecte urbaniste de formation, succède à Alban Corbier-Labasse. Il était précédemment directeur de l'école d'architecture et de paysage de Bordeaux.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc