Courrier des Lecteurs

Arrêt provisoire du tramway: Pour le meilleur et pour le pire

Par L'Economiste | Edition N°:5088 Le 17/08/2017 | Partager
compensation_088.jpg

■ Le coup de grâce pour les casablancais
La circulation à Casablanca ne risque pas de s’améliorer dans les prochains jours à Casablanca… L’arrêt provisoire du tramway a rendu le trafic particulièrement dense et créé des bouchons continus à travers la ville. Les gestionnaires de la ville blanche ont-ils pensé à un plan B pour cette phase transitoire? Que nenni! En attendant, ce sont les citoyens qui trinquent et le parc automobile déjà surchargé à la base explose. Des taxis aux bus en passant par les voitures des particuliers, le trafic est sens dessus dessous. Le pire? L’arrêt risque de se prolonger davantage! Il aurait fallu anticiper les retombées d’une telle décision, prise à la veille de la rentrée, surtout dans une grande métropole comme Casablanca!
B.M.

■ Un mal nécessaire
L’arrêt provisoire du tramway n’est vraiment pas évident pour les citoyens ayant l’habitude d’utiliser régulièrement ce moyen de transport. Ces derniers devront emprunter durant plus de 16 jours les taxis et les autobus à la place, ce qui leur occasionnera des désagréments évidents. Néanmoins, une fois les travaux terminés, le tram desservira beaucoup plus de quartiers, ce qui sera bénéfique pour le trafic. Reste à espérer que les chantiers prendront fin dans les délais annoncés. En attendant, les casablancais devront prendre leur mal en patience…
D.A.

                                                                                  

■ Agressions de VTC: Un manque profond de civisme!
J’ai été surpris d’apprendre qu’un chauffeur Uber en fonction s’est fait littéralement tabasser par une «horde» de chauffeurs de taxis en colère, allant jusqu’à lui briser la jambe... Cet acte, qui n’est pas le premier du genre au Maroc, est tout simplement intolérable! Il y a tout de même des organes et des entités chargés de faire appliquer la loi, dont notamment la police. Il n’est pas permis de se faire justice soi-même, et encore moins en faisant usage de la violence! Tout ceci reflète un manque profond de civisme et d’éducation de la part de nos concitoyens. Il faut à tout prix faire changer les mentalités et bannir ces comportements barbares et odieux!
V.P.

■ Pavillon bleu pour Bouznika: Distinction méritée?
La plage de Bouznika vient de recevoir, pour la 11ème année consécutive, le célèbre pavillon bleu. Mais ce gage de qualité et de sécurité est-il véritablement mérité ? L’on est en droit de se poser de sérieuses questions à ce sujet. En effet, m’étant rendu récemment sur le site, j’ai pu constater que ce dernier est particulièrement pollué. Les plagistes laissent leurs déchets à même le sable une fois leur journée terminée. Détritus, bouteilles et kleenex offrent alors un spectacle désolant et triste, d’autant plus que ceux-ci se déversent dans la mer une fois la nuit venue. Et ce n’est pas tout! Les lieux sont beaucoup trop surpeuplés en été. Durant le mois d’août, les estivants trouvent difficilement une place pour «planter» leurs parasols. Peut-on encore parler de confort et de calme pour cette plage? J’en doute fortement…
D.A.

■ Tourisme montagneux: Un manque flagrant d’infrastructures!
Le tourisme montagneux au Maroc est très peu valorisé et c’est bien dommage. Ainsi, dans les communes de la province de Sefrou, les routes sont dans un état déplorable et les lieux sont dépourvus de toilettes et de parkings dignes de ce nom! Comment voulez-vous attirer et satisfaire les touristes avec de tels moyens?! Il serait grand temps que les responsables communaux de la région se réveillent et agissent concrètement pour changer la donne!
R.M.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc