International

Tourisme mondial: Les signaux sont au vert

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5088 Le 17/08/2017 | Partager
Près de 369 millions de touristes sur les 4 premiers mois
Les professionnels du secteur devraient retrouver le sourire
Une forte reprise (+18%) pour l’Afrique du Nord
tourisme_mondiale_088.jpg

L’Europe a connu une nette hausse des arrivées de touristes internationaux. La confiance est revenue aussi dans certaines destinations affectées par des incidents liés à la sécurité

Le tourisme mondial se porte bien. Ceci s’explique principalement par la croissance soutenue dans la plupart des principales destinations, selon le dernier Baromètre OMT (Organisation mondiale du tourisme). Entre janvier et avril 2017, les destinations à travers le monde ont accueilli 369 millions de touristes internationaux (visiteurs qui passent la nuit). Il s’agit d’une hausse de 21 millions (+6%) par rapport à la même période en 2016.

La durée allant de janvier à avril comptabilise généralement près de 28% du total annuel et correspond à la saison hivernale de l’hémisphère nord ainsi qu’à la saison estivale de l’hémisphère sud. Elle comprend également le Nouvel An chinois et les vacances de Pâques, entre autres.

Après des résultats mitigés l’an passé, les arrivées de touristes internationaux en Europe ont enregistré un rebond (+6%) au cours de la période étudiée. Par ailleurs, la confiance est revenue dans certaines destinations qui avaient été affectées par des incidents liés à la sécurité, tandis que d’autres destinations ont maintenu une forte croissance. Les résultats se sont notamment améliorés dans l’Europe méridionale et méditerranéenne (+9%, contre +1% en 2016) et en Europe occidentale (+4%, contre +0% en 2016).

L’Europe du Nord a maintenu sa forte croissance (+9%), tandis que l’Europe centrale et orientale a vu ses arrivées de touristes internationaux augmenter de 4%, une hausse analogue à celle de l’année précédente. En Asie et dans le Pacifique, les arrivées de touristes internationaux ont progressé de 6% jusqu’en avril, avec de solides résultats pour les quatre sous-régions. La croissance a été tirée par l’Asie du Sud (+14%), suivie par l’Océanie (+7%), l’Asie du Sud-Est (+6%) et l’Asie du Nord-Est (+5%). Dans les Amériques, les arrivées de touristes internationaux ont progressé de 4%, avec de bons résultats pour l’Amérique du Sud et l’Amérique centrale (+7%). Tandis que les arrivées en Amérique du Nord ont augmenté de 3% et de 2% dans les Caraïbes.

Les données limitées concernant l’Afrique font état d’une hausse de 8% des arrivées de touristes internationaux, avec une forte reprise (+18%) pour l’Afrique du Nord. Les arrivées de touristes internationaux au Moyen-Orient ont rebondi d’environ 10%, après une baisse de 4% en 2016. «Les destinations affectées par des événements négatifs en 2016 affichent des signes clairs de reprise rapide. C’est une très bonne nouvelle, surtout pour les personnes dont les moyens de subsistance dépendent du tourisme dans ces destinations», a déclaré le Secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai.

Son organisation reste optimiste pour la période allant de mai à août. Cette confiance est également alimentée par les prévisions optimistes en provenance d’Europe. A préciser que la période mai-août correspond à la haute saison touristique pour la plupart des principaux marchés émetteurs et destinations touristiques à travers le monde.

L'Afrique pourrait atteindre les 134 millions en 2030

L'Afrique a accueilli quelque 58 millions de touristes en 2016, soit seulement 5% du total de voyageurs du monde. Leur nombre pourrait atteindre les 134 millions en 2030, estime l'Organisation mondiale du tourisme (OMT). Les arrivées de touristes ont augmenté d'environ 8% l’année dernière. En ce qui concerne les recettes touristiques, elles représentent 34,8 milliards de dollars. Il s'agit «d'un fort rebond, après des performances plus faibles en 2014 et 2015, à la suite de problèmes sanitaires, géopolitiques et économiques», explique l’organisation. En Afrique du Nord, la hausse est globalement de 3%. La reprise a débuté au troisième trimestre 2016, grâce à un changement de tendance en Tunisie (+7%) et au Maroc (+2%). A noter que d’ici la fin de l’année, le ministère de tutelle table sur près de 11 millions de touristes (cf. notre édition N° 5041 du 08/06/2017, Tourisme: Une thérapie de choc pour revigorer la Vision). L’OMT estime que le bon résultat global est en partie dû au «renforcement de la sécurité, de même qu'à la progressive récupération du marché russe et à la redistribution des flux touristiques à partir d'autres destinations affectées par des troubles».

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc