Habillage_leco
Régions

Casablanca: Le littoral métamorphosé d’ici 2018

Par Aziza EL AFFAS | Edition N°:5078 Le 02/08/2017 | Partager
La promenade de la mosquée Hassan II sera livrée en mars prochain
La corniche de Aïn Diab en septembre 2018
300 millions de DH pour les deux chantiers
casa-littoral-078.gif

Maquettes de ce que sera la corniche de Aïn Diab à l’issue des travaux d’aménagement en septembre 2018 (Source: Casa-Aménagement)

Cinq kilomètres de littoral seront aménagés à Casablanca d’ici 2018. Les travaux sur la promenade de la mosquée Hassan II (1,5 km) sont déjà  engagés, alors que ceux sur la corniche de Aïn Diab (3,5 km) le seront bientôt. Pour entamer ce dernier chantier,  Casa Aménagement s’apprête à lancer une série d’appels d’offres relatifs au génie civil-VRD, plantations, mobiliers urbains et équipements.

Les travaux nécessiteront une enveloppe de 100 millions de DH pour le tronçon de la corniche (hors voiries et parkings). Alors que celui de la promenade de la mosquée Hassan II aura besoin du double de ce montant, soit 200 millions de DH (auquel la DGCL contribue à hauteur de 140 millions de DH et la CUC de 60 millions de DH).

La promenade sera la première à être livrée en mars 2018, annonce-t-on auprès de Casa Aménagement. Quant à la corniche de Aïn Diab, elle ne sera prête qu’en septembre de la même année. Cette séquence de 3,5 kilomètres comportera un pôle festif, un pôle balnéaire et un pôle naturel, offrant aux urbains des espaces de détente, des lieux de promenade, de pratiques sportives en plein air, et un accès direct à la plage, est-il expliqué.

C’est le groupement Lemay-Geodata qui a obtenu les deux marchés afin d’assurer une continuité et une cohérence sur l’ensemble du littoral casablancais. Ce cabinet québécois d’architectes, qui s’est allié à Geodata, s’est inspiré du jardin islamique traditionnel, en comprenant la culture locale et la réinterprétant de façon contemporaine.

littoral_casa_078.jpg

Aujourd’hui, la promenade de la mosquée Hassan II en est à plus de 65% de taux d’avancement des travaux préparatoires. Il s’agit d’aménager cette partie sur 1,5 km et environ 13 ha. Au programme: baladoir large, dégagé en bordure de l’océan jusqu’à la pointe d’El Hank, zones piétonnes, espaces ombragés avec une palette végétale adaptée au site, des aires de jeux, parcours pour joggeurs et  promeneurs, kiosques. Un parking en ouvrage de 1.000 places est également prévu.

Rappelons qu’une convention pour la mise à niveau de toutes les plages, de Dar Bouazza à Mohammedia, a d’ailleurs été signée le 26 septembre dernier, dans le cadre du plan de développement du Grand-Casablanca 2015-2020. Un montant de 700 millions de DH, la Direction générale des Collectivités locales (DGCL) contribuera avec plus de la moitié (450 millions de DH). Le reste sera réparti entre plusieurs entités, dont la Commune urbaine de Casablanca (100 millions de DH), le Conseil provincial de Nouaceur (35 millions de DH), la Commune urbaine de Mohammedia (40 millions de DH).

La maîtrise d’ouvrage est confiée à la SDL Casa Aménagement qui prend en charge plusieurs projets structurants à Casablanca, dont le Grand Théâtre, le parc Sindibad, le zoo de Aïn Sbaâ ou encore le super-collecteur (protection de la ville contre les crues de l’oued Bouskoura).

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc