Société

Foot: La Ligue française cherche des débouchés au Maroc

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5077 Le 01/08/2017 | Partager
Les stars françaises ont rayonné à Tanger
Du social mais aussi du sponsoring pour «ce morceau» de la Ligue 1 française au Maroc
foot-ligue-francaises-077.gif

La présidente de la Ligue de football professionnel française, Nathalie Boy de la Tour, lors de la cérémonie d’appui aux initiatives de développement sportif féminin (Ph. SD)

Du foot mais pas seulement lors du Trophée des champions à Tanger ce week-end. La ville a accueilli pour la deuxième fois (fait unique et sans précédent) ce trophée samedi dernier. Il a opposé le PSG à l’AS Monaco au stade d’Ibn Batouta à Tanger.
L’événement a permis à la ville de briller de mille feux, de profiter d’un effet de promotion qui n’a pas de prix et de doper encore plus son secteur touristique en pleine saison.

Parmi les principaux bénéficiaires, les hôtels de la ville qui ont eu du mal pour certains à absorber le flux de visiteurs qui inclut supporters officiels mais aussi les touristes habituels de la ville et un hôte de marque, le monarque saoudien Salmane et sa suite qui, à elle seule, a mobilisé près de 800 chambres d’hôtel.

Cette manifestation sportive était aussi l’occasion de faire du social. En marge de la rencontre, Nathalie Boy de la Tour, présidente de la Ligue de football professionnel française, a assuré la distribution d’un don de 100.000 DH au bénéfice de deux associations locales travaillant dans le cadre de l’éducation par le sport pour les filles.

as_monaco_077.jpg

Arrivée des joueurs de l’AS Monaco à l’aéroport de Tanger, vendredi dernier. Ils devaient y affronter le PSG lors du Trophée des champions, une rencontre sportive de renom que Tanger accueille pour la 2e fois (Ph. SD)

Une action organisée en partenariat avec la direction régionale de la jeunesse et des sports et qui a compté avec la présence de l’ambassadeur français pour le sport, Philippe Vinogradoff. Pour la LFP, le trophée a été placé sous le signe du partage. «En venant au Maroc pour la 2e fois, il nous semblait important d’organiser plus qu’un match», explique Nathalie Boy de la Tour.

Jeudi dernier, un forum économique à Casablanca traduisait cette volonté. L’objectif, selon la LFP, était de rapprocher les clubs français des entreprises marocaines. A ce forum se sont joints, en plus du PSG et de l’AS Monaco, l’Olympique de Marseille et celui de Lyon.

Ce rapprochement rentre dans le cadre d’un plan stratégique dont l’objectif est de rattraper le retard de la LFP française sur le reste des championnats européens d’ici 2022, un plan dans lequel le développement à l’international et le Maroc occupent une place très importante.

En effet, l’Asie est un continent clé, mais il n’est pas le seul, selon la présidente de la LFP. «L’Afrique et en particulier le Maghreb est un territoire où la ligue 1 existe et c’est tout le sens de notre présence à Tanger pour ce trophée», explique cette dernière.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc