De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5076 Le 31/07/2017 | Partager

• Casa Finance City: Les réalisations en deçà des attentes
Sept ans après son lancement, Casa Finance City ne remplit pas pleinement ses objectifs. Ce constat émane de  Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib et président de Casa Finance City Authority. Dans le dernier rapport annuel de la Banque centrale, Jouahri déplore que les réalisations soient restées «en deçà des ambitions et largement insuffisantes au regard des précieuses opportunités qu’offrent la stabilité de notre pays et son ouverture, notamment sur le continent africain». Pour en faire un instrument efficace d’appui à cette ouverture, un vaste chantier stratégique à l’horizon 2025 a été initié et dont la concrétisation requiert un statut juridique approprié avec des moyens humains et financiers adéquats, recommande-t-il. A.E.

• Jettou chez les conseillers
Driss Jettou, premier président de la Cour des comptes, présentera, mercredi 2 août, son rapport au titre de l’année 2017 devant les conseillers. Ce passage à la seconde Chambre intervient dans un contexte marqué par la polémique autour de la méthodologie d’évaluation de certains indicateurs budgétaires par le gouvernement. H.E.

• Saâdeddine El Othmani à la seconde Chambre
Le chef de gouvernement sera, mardi 1er août, à la seconde Chambre dans le cadre de la séance mensuelle sur les politiques publiques. La thématique de cette rencontre sera dominée par des questions sur la convergence des stratégies sectorielles. H.E.

• Retraites: Réforme à poursuivre d’urgence
«La réforme du régime des retraites en 2016 constitue certes une avancée notable, mais n’offre qu’un répit temporaire et demeure par conséquent insuffisante». C’est ce qu’affirme le wali de Bank Al-Maghrib, dans son rapport annuel. L’accélération des départs à la retraite dans la fonction publique et l’amélioration de l’espérance de vie continuent d’exercer des pressions de plus en plus fortes sur leur viabilité. Il devient donc urgent de passer aux étapes suivantes afin d’assurer la pérennité de ces régimes, précise-t-il. A.E.

• Mobile: Plus de 42 millions de clients
Le parc de clients mobile franchit la barre des 42 millions d’abonnés. La progression annuelle ressort à près de 1,5%. Cette petite hausse recouvre la bonne tenue du postpayé dont le nombre de clients se hisse à 3,2 millions d’abonnés (+11%). Pour l’ANRT, cela démontre «un changement progressif du mode de consommation chez le client marocain, porté essentiellement par les nouvelles offres postpayées à bas prix» des trois opérateurs. Le segment du prépayé atteint 38,86 millions de clients. M.A.B.     

• Télécoms: Hausse des clients Internet
Le parc Internet continue de croître. A fin juin, il a augmenté de 29% pour atteindre 19,2 millions d'abonnés. Cela représente, selon l’ANRT, une pénétration du service Internet de 55% de la population marocaine. Et c’est sans conteste que le marché reste essentiellement porté par les réseaux mobiles (3G/4G) qui enregistrent près d'un million de nouveaux abonnés au premier semestre. Alors que l’ADSL enregistre une croissance de 8% sur une année. M.A.B.     

• Stagnation du revenu par client
L’ARPU du mobile se stabilise à 0,23 DHHT/min à fin juin 2017, alors qu’il progresse pour le segment fixe à 0,98 DHHT/min dans un contexte de baisse du nombre moyen de minutes mobiles et fixes consommées par client par mois respectivement à 109 et 118 minutes. Le revenu moyen par client Internet gagne, pour sa part, 1 DH en un an pour s’établir à 25 DH HT/mois. M.A.B.

• L’Internet mobile de plus en plus plébiscité
A l’image du parc global, les abonnés de l’Internet mobile progressent aussi (31%) pour se hisser à 18 millions de clients. Les clients de la 4G sur mobile atteignent près de 4,7 millions d’abonnés. M.A.B.     

• Médicaments pour enfants: Ruptures de stocks en cascade
La Société marocaine de pédiatrie vient d’interpeller le ministre de la Santé sur la disparition de certains médicaments de première importance. Il s’agit notamment de la dopamine, de Vanomycine, d’Amiklin, de Gardénal injectable… Des médicaments irremplaçables et dont le manque complique la tâche des pédiatres. H.E.

• Avant-projet de loi sur l’évaluation environnementale
Un projet de loi relatif à l’évaluation environnementale vient d’être introduit dans le circuit d’adoption. Il prévoit une assise juridique à l’obligation d’effectuer des études d’impact pour les projets polluants ainsi que la révision du système de contrôle. Le projet, qui s’inscrit
dans la Charte nationale de l’environnement et du développement durable, prévoit la mise en place d’un outil d’évaluation de l’impact des politiques sectorielles, des stratégies de développement... H.E.
• Normalisation des cliniques privées: Les médecins pas d’accord
L’Association nationale des cliniques privées a exprimé son désaccord au
sujet du projet de norme technique des cliniques privées que leur avait transmis le ministre de la Santé. Les professionnels critiquent d’abord le fait de ne pas avoir été associés à l’élaboration du
projet de texte. Les médecins signalent que les spécificités des cliniques n’ont pas été tenues en compte et réclament d’être associés à une nouvelle mouture. H.E.

•Autoroute Casa-Rabat: Nouvel accès à Mohammedia
La Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a annoncé l'ouverture vendredi 28 juillet à la circulation du demi-échangeur à péage de Ben Yakhlef (côté mer) sur l’autoroute Casablanca-Rabat. Celui-ci améliore la connectivité en permettant un  accès direct à Mohammedia. A.E.o

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc