Régions

Souss Massa/Investissement: Le Grand Agadir se place en tête

Par Fatiha NAKHLI | Edition N°:5075 Le 28/07/2017 | Partager
Il accapare 51% des montants engagés
Les projets touristiques prédominent
grapg.jpg
 

37. C’est le nombre de projets d’investissement examinés par la Commission régionale d’investissement et de dérogation de la Région Souss Massa. Sur ce chiffre, 29 projets (78,3%) d’un montant global de près de 1,15 milliard de DH ont reçu un avis favorable. Ils représentent 1.487 emplois à créer. Par contre, 8 projets (représentant un taux de 21%) ont été refusés. Les motifs de rejet sont aussi bien d’ordre juridique, technique qu’économique. Ils concernent essentiellement la faible valeur ajoutée du projet, l’indisponibilité du terrain demandé, ou la non-conformité avec les dispositions du Plan d’aménagement, nous indique-t-on du côté du Centre régional d’investissement (CRI) Agadir Souss Massa. Il faut préciser que l’analyse territoriale régionale des projets d’investissement fait ressortir que c’est le Grand Agadir qui se place en tête avec 51% des montants engagés. Il est suivi par la province de Tiznit avec 34% et la préfecture Inezgane Ait Melloul avec 12%. Les provinces de Chtouka Ait Baha et Taroudant viennent loin derrière avec respectivement 0,86% et 0,17% du volume d’investissement global approuvé. En termes de montant d’investissement, l’analyse sectorielle démontre la prédominance des projets touristiques avec près de 440 millions de DH des projets engagés. Viennent ensuite les projets de services avec 205 millions de DH, les projets de BTP avec 307 millions de DH et enfin les projets commerciaux avec près de 300 millions de DH. En termes de nombre, la commission a approuvé 12 projets relevant du secteur des services, 10 du secteur touristique, 4 projets commerciaux et 3 projets relevant du secteur du BTP. A noter que le secteur du tourisme générera le plus grand nombre d’emplois avec près de 740 postes prévus, et celui des services près de 315 postes. La Commission régionale d’investissement et de dérogation réunie mercredi dernier a donné un avis favorable à la société Madef. Pour l’augmentation de son Coefficient d’occupation du sol (COS) de 0.206 à 0.223. Ce qui va lui permettre la réalisation d’un hôtel 5* sous l’enseigne Hyatt Regency dans la station touristique balnéaire Taghazout Bay. L’établissement, d’une capacité de 205 chambres, sera  étalé sur une superficie de 8 hectares sur le front de la bande côtière, et permettra d’engendrer près de 200 emplois directs et 100 indirects. Dans le secteur sanitaire, les projets retenus par la commission viendront consolider l’offre touristique de bien-être de la région. Avec deux cliniques privées dont une spécialisée en chirurgie reconstructive, grands brulés et esthétique, pour un montant d’investissement de 38 millions de DH et une capacité de 24 chambres et 6 suites. La deuxième clinique, d’une capacité de 60 lits et d’un investissement de près de 60 millions de DH, sera dédiée à la radiothérapie et chirurgie plastique. 

 

Le BTP a toujours la cote…

Le secteur de logement continue à réaliser des montants importants en termes d’investissements engagés. Parmi les projets validés dans ce secteur, le projet porté par la société Al Omrane Agadir. Il est relatif à la réalisation d’une résidence fermée d’habitat au  niveau du quartier Tilila. Consistance: 14 villas et 140 logements pour une enveloppe budgétaire de près de 157 millions de DH. Par ailleurs, l’éducation n’est pas en reste puisque 6 projets d’enseignement scolaire et préscolaire pour un total d’investissement de l’ordre de 13 millions de DH ont reçu un avis favorable. Ils  permettront la création de plus de 58 postes d’emploi. Dans le même secteur, la réalisation d’une cité internationale d’étudiants est prévue pour un investissement de près de 68 millions de DH. La structure sera implantée près du CHU, sera composée de 568 chambres dont 16 pour les personnes à mobilité réduite. 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc