Habillage_leco
Analyse

Vulnérabilité climatique: Essaouira cumule les problématiques

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5073 Le 26/07/2017 | Partager
Un rapport du CDRT dresse son bilan
Températures, précipitations, milieux naturels, activités économiques… Tout y passe
Pour des recommandations en adéquation avec les spécificités locales
essaouira.jpg

Le CDRT a élaboré un diagnostic provincial environnemental de la province d’Essaouira. Un état des lieux nécessaire pour financer les meilleurs outils d’adaptation aux impacts du changement climatique (Ph. F. Jung)

Quels que soient les engagements pris au niveau international pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, un certain degré de changement climatique reste inévitable. S’adapter aux impacts déjà existants et prévus est donc une urgence. Le Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) place le Maroc parmi les pays vulnérables en raison de sa situation géographique. Les aléas météorologiques fragilisant la croissance économique, la production céréalière record de 2015 a été suivie d’une grave sécheresse en 2016. 
La production agricole, qui représente près de 15% du PIB, s’est contractée de quelque 10%. Il est dès lors acquis que, pour que les actions dans ce domaine soient efficaces, elles doivent être en adéquation avec les spécificités locales. Le Département de l’environnement a estimé nécessaire de lancer une dynamique territoriale de lutte contre les changements climatiques. C’est ainsi que le CDRT, le Centre de développement de la région de Tensift, mène son projet «2CMC» (changement climatique, vers une mobilisation collective), financé par la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté. En découle un rapport aidant l’élaboration d’une réponse appropriée à la vulnérabilité liée au changement climatique dans la région de Marrakech-Safi. Une banque d’analyses, d’informations et d’orientations, mise à la disposition des décideurs, praticiens et communautés locales, pour concevoir et mettre en oeuvre des politiques publiques et des projets d’adaptation. 

Une province vulnérable

essaouira2.jpg

Source: Stations régionales
La comparaison des moyennes des températures annuelles sur deux périodes de 10 ans (1971-1980 et 1998-2007) permet de constater une hausse générale de ces valeurs dans la majorité des régions marocaines. Essaouira a, quant à elle, gagné 1°C

Le territoire complexe et contrasté de la province d’Essaouira cumule des problématiques urbaines, périurbaines, rurales, de montagne et littorales. Entre richesse de ses milieux naturels et attractivité de ses activités économiques, l’équilibre est difficile à garder. Le climat est lui aussi très divers. L’analyse de l’évolution des vagues de froid montre des fortes tendances à la baisse en enregistrant une diminution de 5 jours en 47 ans. Même analyse pour l’indice des vagues de chaleur avec comme constat une tendance à la hausse significative de 15 jours de chaleur en plus au compteur. Quant aux précipitations, leur irrégularité et variabilité progressent d’année en année. La ville a perdu 20 mm de pluviométrie entre 1961 et 2014. Cette baisse des précipitations permet à une sécheresse plus régulière de s’installer, portée par la hausse des températures. 
En résumé, Essaouira voit diminuer son nombre d’années humides et augmenter celui des années sèches ou déficitaires. Sans oublier le vent, qui caractérise la ville et constitue un facteur de sensibilité rendant la province plus vulnérable aux tempêtes de sable et submersions marines, les inondations de la zone côtière. 
Sur le plan hydrologique, la province fait face à un défaut de nappes et de sources, et les oueds, à débit intermittent, ne coulent que pendant la période pluvieuse et de manière torrentielle. La carence des eaux associée au relief très accidenté, aux lits très encaissés des oueds et leur pente marquée fait que l’eau est acheminée rapidement à la mer sans que l’on puisse l’utiliser pour l’irrigation.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc