Habillage_leco
×

Error message

User warning: The following module is missing from the file system: fb_instant_articles_display. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /home/leconomi/public_html/includes/bootstrap.inc).
International

Lune de miel entre la France et l’Allemagne

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5065 Le 14/07/2017 | Partager
La sécurité et la défense… les priorités du couple franco-allemand
Les dysfonctionnements de la zone euro doivent être corrigés

Emmanuel Macron et Angela Merkel ont de nouveau multiplié les signes de relance du couple franco-allemand avec une mesure phare. Celle du développement, sous la direction des deux pays, d’un nouvel avion de combat européen. Une idée qui a germé à l’occasion du 19e Conseil des ministres franco-allemand, réuni jeudi 13 juillet à l’Elysée. Cette nouvelle génération d’avions de combat, qui doit faire l’objet d’une feuille de route conjointe d’ici à mi-2018, succéderait au Rafale français ainsi qu’au Tornado et à l’Eurofighter allemands. 
Selon l’Elysée, la France et l’Allemagne conviennent aussi «de mettre en place un cadre de coopération pour le prochain standard de l’hélicoptère Tigre, ainsi que pour un programme commun de missiles tactiques air-sol». Les deux pays ont rappelé la création d’une «unité binationale d’avions de transport militaire C-130J», conformément à l’accord intergouvernemental signé à Berlin le 10 avril. Ils poursuivront également leur collaboration relative à un système majeur de combat terrestre et à un autre de tir indirect de nouvelle génération. Lequel s’ouvrira à d’autres pays européens lorsque ces projets seront suffisamment développés. Après l’achèvement réussi de la phase d’étude bilatérale, une feuille de route sera établie d’ici à mi-2018 pour la prochaine étape. La France et l’Allemagne ont souligné l’importance du principe de la poursuite de leur participation commune au programme Eurodrone aux côtés de l’Espagne et de l’Italie. Les ministres de la Défense français et allemand se réuniront en octobre et en décembre 2017 afin d’évaluer les progrès de ces projets.
En amont de ce conseil des ministres commun, le président français avait mis la pression sur Berlin en l’appelant  à «bouger pour corriger les dysfonctionnements de la zone euro». Concrètement, il se prononçait pour des mécanismes de solidarité plus puissants passant par un «budget de la zone euro, un gouvernement qui décide de l’allocation de ce budget et un contrôle démocratique». La chancelière allemande a laissé la porte ouverte à de telles évolutions. Mais elle a souligné qu’elles devront attendre en tout état de cause les élections générales du 24 septembre en Allemagne, qui la verront briguer un quatrième mandat.
Le président et la chancelière avaient entamé leur matinée de travail par un acte symbolique. Ils ont assisté dans le nord de Paris à un atelier linguistique organisé par l’Office franco-allemand pour la jeunesse (OFAJ) pour favoriser l’insertion professionnelle croisée d’une trentaine de jeunes français et berlinois. Une manière pour Emmanuel Macron de rappeler la dimension culturelle et éducative qu’il entend donner à la relance du couple franco-allemand. Ceci avec la réouverture de 1.200 classes bi-langues menacées par la réforme des collèges de l’ancienne majorité socialiste.

Paris déroule le tapis rouge à Trump

LE président américain Donald Trump, enlisé chez lui dans des accusations de collusion avec la Russie, est arrivé jeudi 13 juillet dans la matinée à Paris au moment même où se déroulait le Conseil des ministres franco-allemand. Trump est l’invité d’honneur d’Emmanuel Macron pour les commémorations vendredi 14 juillet de l’entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc