Habillage_leco
×

Error message

User warning: The following module is missing from the file system: fb_instant_articles_display. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /home/leconomi/public_html/includes/bootstrap.inc).
Economie

Dividende démographique: Comment en tirer bénéfice

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5065 Le | Partager
La planification familiale, décisive pour le renforcement de l’égalité des sexes
Education, emploi… les autres leviers

«L’atteinte des Objectifs de développement durable d’ici 2030 dépendra de la manière dont la santé sexuelle et reproductive, ainsi que les droits des femmes et des jeunes seront respectés». C’est l’un des principales conclusions du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA). Lors d’une conférence organisée, mercredi dernier, à Rabat, en partenariat avec le ministère de la Santé, les responsables de cette organisation onusienne ont mis l’accent sur le rôle de la planification familiale dans l’autonomisation des populations et dans le développement des nations». C’est ce qui permet de tirer profit du dividende démographique. Surtout que le Maroc en fait désormais une priorité, notamment dans le cadre de sa politique africaine. C’est ce qu’a rappelé Bérangère Boell Yousfi, nouvelle directrice de l’UNFPA à Rabat.
Globalement, en dépit des avancées réalisées au Maroc, notamment avec la réduction du taux de mortalité maternelle de 30% durant les 5 dernières années, plusieurs défaillances restent encore à corriger. «Nous estimons qu’une femme enceinte sur 4 n’a pas désiré sa grossesse ou aurait souhaité la retarder et que 73% des décès maternels étaient évitables», selon Boell Yousfi. Or, l’optimisation de l’exploitation du dividende démographique passe par le renforcement de l’accès des femmes aux moyens de planification familiale, essentiellement les contraceptifs. «Quand une femme peut planifier ses grossesses, elle dispose d’une meilleure visibilité pour prendre des décisions concernant son avenir, notamment en termes de formation, d’accès au marché du travail…», est-il indiqué. C’est décisif pour favoriser une plus grande égalité des sexes. Au Maroc, «le taux d’accès aux moyens de planification familiale est passé durant les dernières années de 34 à près de 60%», a fait savoir Pr. Houssein Maaouni, président du Conseil de l’Ordre national des médecins. Celui-ci a rappelé que des défis restent encore à relever, notamment pour réduire les inégalités d’accès aux moyens de contraception entre les villes et le monde rural, où beaucoup d’efforts doivent être déployés, selon Maaouni. Le renforcement de la planification familiale est aujourd’hui une priorité mondiale. Un sommet dédié à cette problématique s’est tenu à Londres, à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la population. L’objectif est d’atteindre 120 millions de femmes dans le monde d’ici 2020.
Le déploiement d’une meilleure stratégie de planification familiale reste, toutefois, insuffisant pour capter le dividende démographique. Les experts du Fonds des Nations unies recommandent d’agir sur d’autres leviers: la création d’emploi, le respect des droits humains ou encore l’instauration des règles d’une gouvernance inclusive.

Repères

5 leviers pour tirer profit du dividende démographique: éducation, santé, emploi, implication des jeunes, protection juridique

56,7% des femmes ont accès à des méthodes contraceptives modernes au Maroc

30%, c’est le taux de réduction de la mortalité maternelle au Maroc durant les 5 dernières années

214 millions de femmes manquent de méthodes de planifications familiales efficaces dans le monde

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc