Insolites

Un monde fou

Par L'Economiste | Edition N°:5061 Le 10/07/2017 | Partager

Un maillot de gardien de foot qui déstabilise l’adversaire

Couleur fluorescente, motifs psychédéliques: le club anglais de football des Wycombe Wanderers (EFL League Two, 4e division) a présenté jeudi un nouveau maillot de gardien de but destiné à «perturber» la concentration des attaquants adverses. Fabriqué en collaboration avec l’équipementier O’Neills, le maillot est recouvert de «motifs distinctifs» conçus pour que le gardien «apparaisse plus grand et plus imposant quand un attaquant surgit et s’apprête à frapper», assure le club sur son site internet. Concrètement, il s’agit d’un maillot jaune fluorescent orné de motifs kaléidoscopiques et psychédéliques multicolores formant, au niveau de la poitrine, un dessin de «cible» destiné à capter le regard. Et perturber ainsi la concentration des attaquants au moment fatidique. «Il y a eu beaucoup d’études basées sur la science derrière ces équipements de gardien, et c’est pour cette raison qu’on peut voir ces nombreuses couleurs lumineuses et motifs à chevrons qui renforcent la présence du gardien», a expliqué l’entraîneur des Wanderers, Barry Richardson. En attendant de voir son efficacité sur les terrains, le maillot s’attirait moult commentaires ironiques sur les réseaux sociaux. «J’imagine que le type qui a fait ça prenait des trucs illégaux», réagissait l’utilisateur «Matt’s Glory Days», sur Twitter. Quant au compte «GoalScorer Challenge», il estimait que le maillot ressemble à une constellation «d’images de Patrick l’étoile de mer», un des héros, tout rose, du dessin animé Bob l’éponge.

Des robots serveuses de pizzas!

Les trois nouvelles serveuses d’une pizzeria chic font sensation à Multan, ville particulièrement conservatrice plus connue pour ses tombeaux soufis et ses crimes d’honneur que pour sa vie nocturne: Rabia, Annie et Jennie sont les premières robots de restaurant au Pakistan. «C’est un nouveau type de service, c’est moderne», se réjouit un client, Hamid Bashir, voyant arriver l’une des automates, un sommaire robot blanc avec deux petits écrans animés en guise d’yeux, et d’un joli foulard autour du cou pour accompagner ses formes légèrement féminines. «Nous trouvons cela bien, c’est amusant pour les enfants». 
Les serveuses sont l’oeuvre du propriétaire de Pizza.com, Ossama Jafari, un jeune ingénieur, selon qui elles ont attiré de nombreux nouveaux clients dans son restaurant. 
M. Jafari, qui a étudié à la National University of Science and Technology, une bonne université d’Islamabad, dit avoir été inspiré par des vidéos de robots serveurs en Chine, et s’être lancé à construire un prototype avec le soutien de ses parents. «La réaction a été incroyable. Les gens adorent cela», se réjouit-il. Il assure avoir fabriqué et acheté tous les composants localement, pour un coût de 600.000 roupies (5.000 euros). Il s’est déjà attelé à la deuxième génération, qu’il veut rendre plus interactive pour qu’elle puisse répondre aux questions des clients, et espère équiper l’autre restaurant familial, un peu plus au sud à Hyderabad.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc