Habillage_leco
×

Error message

User warning: The following module is missing from the file system: fb_instant_articles_display. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /home/leconomi/public_html/includes/bootstrap.inc).
International

Risques pays: Les bons pronostics de Coface

Par Fatim-Zahra TOHRY | Edition N°:5059 Le 06/07/2017 | Partager
L’Europe est en voie d’accélération
Le Maroc conserve sa note A4
pronostics-coface.jpg

Le 2e trimestre marque un nouveau départ pour l’Europe et la Russie. Quant aux Etats-Unis, l’essoufflement de la consommation, les contours toujours flous de la relance budgétaire et du programme d’investissements annoncés par la Maison-Blanche ainsi que la hausse des taux d’intérêt sont des éléments à surveiller

Un vent d’optimisme souffle sur l’économie mondiale. C’est l’avis de Coface qui vient de publier son nouveau baromètre risques pays & sectoriels au 2e trimestre 2017 à la veille du sommet du G20. C’est dans la zone euro (principal partenaire économique du Maroc) où les bonnes nouvelles s’accumulent. Outre la dissipation de plusieurs nuages politiques (élections en France et aux Pays-Bas), la conjoncture reste bien orientée. Au premier trimestre, la croissance a dépassé les attentes en atteignant 0,6% (+1,9% sur un an). L’assouplissement des conditions de crédit favorise enfin l’investissement des entreprises et la croissance est supérieure aux attentes. A l’exception notable du Royaume-Uni, Coface estime que les défaillances d’entreprises baisseront en Europe et reclassont ainsi l’Espagne de A3 en A2 et le Portugal de A4 en A3. 
Le Moyen-Orient et l’Afrique s’avèrent être les régions dont les évaluations pays se sont détériorées le plus depuis 2014-2015 à cause des tensions politiques et de la chute des prix du pétrole et du gaz. C’est à sa stabilité politique et à ses perspectives économiques que le Maroc doit sa note risque pays (A4), la plus élevée de tous les pays en Afrique du Nord (cf. notre édition N° 5016 du 04/05/2017 «Risque pays: Le Maroc tient le lead régional». 
La croissance économique et la situation financière du Qatar (désormais en A4) pourraient s’aggraver suite aux récentes mesures prises par d'autres pays du Golfe. Le Bahreïn (désormais en C) fait face à un déficit budgétaire important et à une dette élevée. La Namibie (désormais en B) a des perspectives médiocres cette année, malgré une reprise dans le secteur minier. Et l’île Maurice (désormais en A4) régresse dans les classements internationaux mesurant l’environnement des affaires. Du côté sectoriel, le risque monte aussi. En témoigne la dégradation à «risque moyen» de l’industrie pharmaceutique des Emirats arabes unis et de l’Arabie saoudite, sous l'effet de dépenses publiques plus faibles.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc