Société

Migrants #B7al b7Al: Une lutte estivale contre les stéréotypes

Par Stéphanie JACOB | Edition N°:5058 Le 05/07/2017 | Partager
Faire changer les regards sur la migration
Le but de cette campagne de communication nationale
Menée par l’ONG italienne Cefa
migrants-b7al-b7al-058.jpg

Pour le lancement de la campagne nationale «Migrants #B7al b7Al», la judokate Asma Niang et l’artiste musicien Malik Diop Milkoz ont porté avec enthousiasme leur message d'interculturalité et du vivre ensemble. Ils ont pu parler de leur propre expérience d’intégration réussie (Ph. CEFA)

Nous sommes tous l’étranger pour quelqu’un. Reste à s’en persuader. Aux migrants, en plus d’une situation humaine des plus difficiles, collent à la peau stéréotypes et rejet. Alors pour y remédier, la campagne de communication nationale «Migrants #B7al b7Al» va oeuvrer tout l’été sur les réseaux sociaux, s’inscrivant dans la continuité de la campagne «B7al b7al – Vivre ensemble», portée par l’OIM de septembre 2016 à mai 2017.

Mené par l'ONG Cefa, en partenariat avec la Fondation Orient Occident, l'association Asticude et l'ONG Soleterre, ce projet souhaite faciliter l’intégration des migrants dans les services publics et plus généralement dans la société marocaine. Lutter contre la xénophobie et œuvrer pour faciliter la compréhension mutuelle entre les populations en sont les deux grands objectifs. Pour Cefa, il ne s’agit pas de racisme à proprement parlé, mais de peur envers celui que l’on ne connaît pas.

«Les Marocains sont très ouverts et accueillants avec les personnes de passage dans leur pays, le problème survient quand cette personne reste et s’installe», explique Erika Ramanzini, cheffe du projet «Opération Al Wassit». Tous les moyens de communication sont donc mis en oeuvre pour considérer comme une richesse ces différences entre les peuples, et non comme un obstacle.

Des personnalités ont accepté de soutenir l’opération, ayant vécu eux-mêmes des expériences d’intégration réussie, comme l’artiste musicien Malik Diop et la judokate Asma Niang. L’opération Al Wassit dans son ensemble, financée par l'Union européenne, vise à soutenir les efforts déployés par le Maroc pour l’intégration des migrants sur son territoire. Le Royaume étant à la fois un pays d’origine, de transit et de destination, faisant le lien entre l'Afrique et l'Europe.

Rappelons que le Cefa (Comité européen pour la formation et l’agriculture) est une ONG italienne de volontariat international à but non lucratif, active dans les pays en voie de développement depuis 1972. Depuis 1998, le Cefa intervient dans différentes zones du Maroc au bénéfice d’un développement rural intégré, de la lutte contre l’analphabétisme, de la migration, de la formation professionnelle, de l’accès aux soins, de la lutte contre la radicalisation et du renforcement des capacités des acteurs locaux associatifs. A travers son projet «Opération Médiateur», cofinancé par l’Union européenne, l’ONG soutient le tissu associatif de 3 régions marocaines dans l’accompagnement des migrants subsahariens pour l’accès à leurs droits.

 

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc