Habillage_leco
×

Error message

User warning: The following module is missing from the file system: fb_instant_articles_display. For information about how to fix this, see the documentation page. in _drupal_trigger_error_with_delayed_logging() (line 1143 of /home/leconomi/public_html/includes/bootstrap.inc).
Dossier Spécial

Quelles alternatives universitaires dans le Nord?

Par Ali ABJIOU | Edition N°:5057 Le 04/07/2017 | Partager
Des alternatives réparties entre les différentes zones de la région
Facultés ou établissements à accueil limité
Une école de commerce et de gestion en préparation à Al Hoceïma
formation_nord_057.jpg

En plus des filières traditionnelles, la région offre un large choix d’établissements à entrée libre ou sanctionnée par un concours. L’offre s’est largement bonifiée ces dernières années avec l’entrée en service de plusieurs unités telles que la faculté polydisciplinaire de Larache en 2009 ou plus récemment la faculté de médecine ou de pharmacie à Tanger dont la première promotion a démarré l’année dernière.

En attendant la réception des futurs locaux de cette faculté dont la construction est en cours sur une superficie de 10 ha mitoyens du centre d’oncologie Lalla Salma et du futur CHU en construction, elle a accueilli sa première promotion pour la rentrée 2016/2017 au campus de l’Ensa de Tanger, au quartier Ziaten.

Historiquement, c’est Tétouan qui est pionnière avec les premières installations de la faculté des sciences, celle des lettres et des sciences humaines étant installée à Martil, non loin de là. A Al Hoceïma, l’appui du conseil de la région permettra de doper l’offre en matière de formation supérieure pour les jeunes de cette zone, obligés avant de se déplacer à Tétouan, Tanger ou même Fès. Une partie de cet appui devra financer le lancement d’une école nationale de gestion à Al Hoceïma.

Cette ENCG, la dernière-née de la région, devrait avoir une capacité d’accueil pour environ 1.200 étudiants avec un budget de 64 millions de DH. La participation du conseil de la région devra atteindre les 19 millions de DH. Au total, la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma vient au chevet de l’Université Abdelmalek Essaidi avec un généreux chèque de plus de 62 millions de DH.

formation_nord_2_057.jpg

La part des filières professionnalisantes est en croissance dans le cadre de la formation

Il devra servir à financer, en outre, le renforcement de la capacité d’accueil totale avec la mise en place de 2.560 places supplémentaires qui seront distribuées entre les différentes facultés, à Tanger, Tétouan et Martil ainsi que dans les établissements dépendant de l’université comme l’Ecole nationale supérieure de Martil.

Le montant alloué à cette opération est de 34 millions de DH. La région devra aussi participer au financement de plusieurs centres entre Tanger et Tétouan. C’est le cas d’un centre de prototypage et de modélisation en 3D ainsi qu’un centre de design et un laboratoire pour 3,8 millions de DH.

Une rallonge supplémentaire de cinq millions de DH sera versée en tant que bourse aux étudiants méritants. Elle concerne plus de 1.200 universitaires pour un montant total de 4.000 DH chacun.

L’Université du New England à Tanger

Tanger accueille aussi, depuis quelques années, le campus de l’Université of New England (UNE). Il s’agit d’un campus délocalisé qui accueille des universitaires américains qui ont choisi de s’installer à Tanger pour poursuivre leurs études. L’Université de New England dispose d’autres campus délocalisés, comme celui de Séville, mais il s’agit de la première fois où le campus est installé de manière indépendante avec des installations propres.
Malheureusement, les études ne sont pas ouvertes pour les bacheliers marocains, pour l’instant.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc