Habillage_leco
Economie

Les statisticiens du monde en conclave à Marrakech

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5055 Le 30/06/2017 | Partager
La ville abrite le 61e Congrès mondial de la statistique
Un workshop en partenariat avec la présidence de la COP22
Des initiatives pour le renforcement des capacités des pays africains
ahmed_lahlimi_055.jpg

Ahmed Lahlimi, Haut commissaire au plan, a mis l’accent sur l’importance des personnalités attendues lors du Congrès mondial de la statistique. C’est le cas notamment du ministre de Statistique de l’Inde, Sadananda Gowda, le DG de l’INSEE France, Jean Luc Tavernier ainsi que des responsables de la CEA, de l’OCDE, de l’Eurostat, du PNUE…  (Ph. Bziouat)

Les nouveaux défis de modernisation des systèmes statistiques seront au centre des débats lors de la 61e édition du Congrès mondial de la statistique. Organisé à Marrakech du 16 au 21 juillet prochain, cet événement organisé par l’Institut international de la statistique (ISI), en partenariat avec le HCP, sera focalisé sur les principaux changements ayant marqué cette discipline, notamment en termes d’évolution des méthodes de collecte, d’exploitation, d’analyse et de diffusion des données.

C’est ce qu’a expliqué Ahmed Lahlimi, Haut commissaire au plan, lors d’une conférence organisée, mercredi dernier à Rabat. L’apport des statistiques en matière d’accompagnement de la transition écologique sera l’un des principaux sujets à l’ordre du jour. Un workshop sera organisé, en partenariat avec la présidence marocaine de la COP22, lors de ce Congrès, a fait savoir Lahlimi.

Il sera focalisé sur les approches statistiques pour la mesure de l’environnement et des effets du changement climatique. Cette rencontre permettra notamment d’examiner les moyens de renforcement des capacités des pays en développement, surtout africains, pour mieux collecter, analyser et diffuser les statistiques environnementales, est-il indiqué. Un autre événement sera également dédié aux pays du continent.

Une réunion des directeurs généraux des instituts africains de statistique est prévue le 20 juillet, en partenariat avec la Commission économique pour l’Afrique (CEA). «L’objectif est de se pencher sur la question du rôle de la statistique dans le processus d’intégration de l’Afrique», selon Lahlimi. Un workshop sur la révolution des données au service du développement durable est aussi au programme.

Il sera tenu en collaboration avec le ministère de la planification du développement et de la statistique du Qatar. L’idée est de «se pencher sur les modalités d’exploitation de nouvelles sources de données, avec une adaptation permanente des méthodologies, pour assurer la mesure, le suivi et l’évaluation des réalisations des objectifs du développement durable».

Les organisateurs de ce 61e Congrès mondial tablent sur la présence de près de 1.800 participants. Il sera marqué par la remise, pour la première fois, du Prix international de statistique. Il sera décerné à David Cox, statisticien britannique, pour ses travaux relatifs au modèle d’analyse des données de survie.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc