Habillage_leco
Culture

Marrakech du rire: Les stars de l’humour de retour

Par Badra BERRISSOULE | Edition N°:5054 Le 29/06/2017 | Partager
De grandes têtes d’affiche au programme
La 7e édition donne la part belle aux jeunes talents d’ici et d’ailleurs
Eko a ouvert le bal hier avec «ses amis»
marrakech-du-rire-jamal-debbouz-054.jpg

Les grands moments de ce festival sont les soirées de gala, orchestrées par Jamel Debbouze qui battent les records d’affluence avec 3.000 spectateurs par soir sur un plateau de plus de 40 artistes (Ph L'Economiste)

C'est parti pour la 7e édition du Marrakech du rire (MDR) qui a démarré hier avec un plateau d’artistes qui a pour mission de faire rire aux éclats le public. Du people et de la bonne humeur et un grand pouce aux futurs talents. Ce sont là les ingrédients du festival du rire de Marrakech dont le groupe Eco-Médias est partenaire. Et c’est l’artiste local, un pur produit du MDR qui a ouvert le bal hier avec une soirée de gala réunissant une pléiade d’artistes humoristes, chanteurs, danseurs, comédiens qui se sont succédés sur la grande scène du Palais Badii dans la grande tradition séculaire de la halqa. Une soirée placée sous le signe de la diversité artistique. 
Pour ce spectacle, il sera entouré d’une troupe d’artistes marocains comme Thami El Khiari, Fadila Benmoussa ou encore Asma Lamnawar… De l’autre côté de la ville, au Théâtre royal, c’est un autre artiste de grand talent qui a rencontré le public marocain, Ahmed Sylla avec son spectacle «Un grand A». Ahmed Sylla raconte ses aventures et ses rencontres ainsi que les situations les plus originales auxquelles il a été confronté. Son spectacle est rythmé de folies où se mêlent autodérision, improvisation et de gros moments de rire. 
Pour ce jeudi soir, deux grands talents donnent rendez-vous aux festivaliers. D’abord, un habitué, Rachid Baddouri, l’humoriste québécois d’origine marocaine. Son nouveau spectacle, inspiré et nourri de son vécu personnel décrit les petites choses du quotidien. Comme à son habitude, Baddouri multiplie les anecdotes sur sa famille, mettant en lumière les qualités et surtout les petits défauts de son entourage: son très cher papa, sa nouvelle et tendre épouse et sa regrettée maman. 
L’énergie de Rachid fait de la plus banale des histoires un récit hilarant. L’autre artiste très attendue est Samia Oresemane, l’humoriste française d’origine tunisienne. Comédienne depuis 2009, Samia avait fait le buzz avec sa vidéo «Message aux djihadistes: merci de choisir une autre religion!», au lendemain des attentats de Charlie Hebdo.

gad-el-maleh-marrakech-du-rire-054.jpg

L’humoriste marocain Gad El Maleh qui a participé à la 1re édition est de retour à Marrakech pour l’avant-première du film d’animation «Moi, moche et méchant» et une participation au gala de cette année du samedi. (Ph L'Economiste)

A Marrakech, l’humoriste va raconter ses choix, sa liberté, son amour du théâtre, des gens et de la vie. L’Afrique aura également sa soirée dédiée ce jeudi 29 juin avec le Gala Afrika. Il s’agit d’un spectacle mettant à l’honneur plusieurs humoristes francophones reconnus, portant haut les couleurs de l’humour camerounais, congolais, sénégalais, gabonais et ivoirien. Cette scène initiée avait rencontré l’an dernier un triomphe. Les organisateurs ont décidé de lui donner cette année plus d’espace et l’ont déplacée au Palais Badii. Les festivaliers retrouveront aussi Karim Duval, Alban Ivanov, les Inqualifiables, de jeunes humoristes marocains… Du cinéma aussi pendant cette semaine de l’humour. Le film d’animation «Moi moche et méchant» sera projeté en avant-première de la sortie France & Maroc du 5 juillet. L’humoriste Gad El Maleh qui prête à nouveau sa voix à Gru sera présent à cette avant-première ainsi qu’aux soirées du gala. Très attendues, ces soirées auront lieu, à guichets fermés les vendredi 30 juin et samedi 1er juillet au Palais Badiî. Des spectacles où Jamal est accompagné de la crème des humoristes français et internationaux et dans lesquels ont déjà performé Florence Foresti, Patrick Timsit, Kad Merad, Anne Roumanof ou encore Elie Semoun. Cette année encore, de grands humoristes seront de la partie. L’an dernier, 70 millions de téléspectateurs ont été touchés à travers le monde grâce aux multiples diffusions dans plusieurs pays. L’idée de ce festival a germé en 2011 chez DebJam, la société dirigée par les frères Debbouze -Jamel et Karim- qui décide de créer un festival d’humour à Marrakech. Ils réussissent à embarquer dans cette aventure la chaîne française M6 qui leur restera fidèle au fil des éditions. Depuis, on se bouscule au portillon pour venir y jouer, et tant mieux, se réjouit Jamel Debbouze. 
Cette année, le MDR lance la Fondation Marrakech du rire, pour mettre l’humour et la dérision au cœur de l’Humanité. L’objectif étant de soutenir les jeunes artistes pour faire rayonner ses convictions humanistes et organiser des manifestations au profit de personnes en situation d’exclusion sociale ou économique.
 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc