Competences & rh

Génération Z: Oui pour la pub digitale

Par Tilila EL GHOUARI | Edition N°:5053 Le 28/06/2017 | Partager
Authenticité et créativité avant tout
Mais pas de format invasif
Internet est décisif pour leur achat
generation_z_053.jpg

Les trois générations sont plus réceptives à la publicité dans l’après-midi et en début de soirée. Les moins de 20 ans y sont encore plus sensibles quand ils sont chez eux devant des émissions de détente

La nouvelle génération de consommateurs, génération Z (les centennials), est plus réceptive à la publicité digitale. C’est du moins ce que relève l’enquête du cabinet de marketing Kantar Millward Brown réalisée auprès d’un échantillon de 300 personnes âgées de 14 à 50 ans, soit la génération Z, Y et X, le mois dernier. Elle enregistre une tendance plus faible d’installation d’ad-blockers (32% vs. 48% au niveau global).

Toutefois, ce retrait est compensé par le fait de faire autre chose au moment de la pub. Par ailleurs, les centennials sont plus sensibles aux campagnes publicitaires durant l’après-midi et en début de soirée, surtout lorsqu’ils sont devant des émissions de divertissement (programmes musicaux, films ou comédies...).

Ils ont également une préférence pour les pubs légères (moins de 10 secondes), accompagnées d’une bonne musique. En outre, cette tendance positive est également confirmée du côté des spots télévisés durant le mois de Ramadan, 85% d’opinion positive contre 77% en temps normal.

Autre constat qui ressort, 82% de la génération «connectée» fait plus confiance aux informations relatives à une marque, relayées sur Internet que sur un autre canal média. La quasi-majorité (98%) utilise le Net tout au long de la journée, pour y rechercher de l’information ou du divertissement. De plus, «89% de cette population est dépendante des réseaux sociaux. Elle y exprime son point de vue et  son opinion sur les marques», indique le cabinet marketing.

Par conséquent, les informations qu’elle lit sur ces plateformes lui sont fiables, et ces décisions d’achats y deviennent tributaires (9 jeunes sur 10). Par ailleurs, un jeune sur deux de la génération Z se dirige vers les sites web de marques pour s’informer, alors que seulement un quart de la génération X le fait. Ils sont, ainsi, plus enclins à continuer de regarder les publicités des marques qu’ils apprécient.

En somme, Kantar Millward Brown recommande aux marques d’investir dans le digital et les réseaux sociaux. Toutefois, le format publicitaire doit être adapté pour ne pas créer de sentiments négatifs. «Le mieux est de laisser place à des supports qui misent sur l’engagement émotionnel, la créativité ou la musique, tout en reflétant leurs habitudes et attentes», préconise le cabinet.

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc