De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5050 Le 21/06/2017 | Partager

• Coup de gueule de Jouahri
Abdellatif Jouahri est en colère. Le gouverneur reproche aux banques de pousser leurs clients à  spéculer contre le dirham. «Je suis déçu parce que nous les considérions comme les meilleurs porte-parole de cette réforme», a indiqué le wali. La Banque centrale a demandé aux banques de justifier les couvertures qu’elles ont proposées à leur clientèle ces derniers jours. Il n’y aura pas de dévaluation du dirham, a insisté Jouahri. Tous ceux qui anticipent un mouvement font un mauvais calcul, insistent les autorités monétaires.F.Fa

• Flexibilité du dirham: Le processus annoncé avant fin juin
Lors de la conférence de presse tenue après le Conseil de Bank Al-Maghrib, mardi 20 juin, Abdellatif Jouahri, wali, a annoncé qu’il tiendra une rencontre avec les médias avant la fin du mois pour dévoiler le processus de réforme du régime de change. Le gouverneur de la banque centrale s’est déclaré «déçu» par les contre-vérités sur une supposée dévaluation du dirham. Des vidéos sont en train d’être tournées pour expliquer en arabe et tamazight les différentes étapes de la flexibilité de change. H.E.

• Régions: El Othmani interpellé sur le retard des décrets
Pour sa 2e séance mensuelle des questions de politiques publiques, Saâdeddine El Othmani était attendu de pied ferme par les députés de l’opposition. Sur la question de l’équité territoriale, le chef de gouvernement a été interpellé sur la paralysie des deux fonds régionaux prévus par la Constitution. Le fonds de solidarité régionale et celui de mise à niveau sociale, destinés à résorber les déficits de développement humain, d’infrastructures et d’équipements, ne sont pas encore opérationnels. D’où l’appel des groupes de l’opposition d’accélérer l’adoption des décrets fixant les modalités d’accès aux financements de ces fonds. M.A.M.

• BAM maintient son taux directeur à 2,25%
Bank Al-Maghrib n’a pas jugé nécessaire de réviser le taux directeur qu’elle a maintenu à 2,25%. Idem pour les prévisions de croissance de la Banque centrale qui n’ont presque pas changé par rapport à mars dernier. Lors de sa réunion trimestrielle tenue mardi, Bank Al-Maghrib a annoncé un taux de 4,4% pour 2017 (contre 4,3% en mars). La principale nouveauté concerne 2018 où la croissance devrait se situer à 3,1% contre 3,8% annoncée en mars. Concernant l’inflation, elle a reculé à 0,3% contre 1,3% au premier trimestre, résultat essentiellement d’une forte baisse des prix des produits alimentaires à prix volatils. E.M.G.

• Douane: Paiement multicanal
La Douane  poursuit  la modernisation de son système de dédouanement Badr. Elle vient de mettre en service un nouveau produit destiné au paiement multicanal.  L’opérateur peut ainsi procéder au paiement des créances aux agences bancaires, à travers le GAB (Guichet automatique bancaire), via le m-banking (paiement sur mobile), le e-banking (paiement sur le site Internet de la banque) ainsi qu’au niveau des points de service de proximité. K.M.

• Maintenance des moteurs: RAM choisit GE Aviation
Royal Air Maroc a conclu un nouvel accord avec l’américain GE Aviation, le prestataire de services pour ses moteurs. La compagnie a choisi un accord «TrueChoice TM Overhaul» d’une durée de cinq ans pour la réparation, la maintenance et la révision des moteurs CF34-10E de ses quatre aéronefs Embraer E190. GE Aviation assurera ainsi les prestations de services pour l’ensemble des moteurs de la compagnie. À noter que RAM exploite 37 Boeing 737 à moteur CFM56, 4 Boeing 767, 1 Boeing 747 en plus de cinq Dreamliner. E.M.G.

• SG Maroc accompagne Cimaf au Tchad
Société Générale Maroc et les filiales africaines du groupe Société Générale au Tchad, au Cameroun et au Congo ont participé au financement de l’usine du cimentier Cimaf à N’Djamena. La banque a été le chef de file et coordinateur global du consortium pour apporter son expertise «en structuration de financements de projets industriels cross-border ainsi que les synergies entres les filiales africaines du groupe». Inaugurée le 12 juin dernier par Anas Sefrioui, PDG de Cimaf, l’usine a nécessité un investissement de 375  millions de DH. Elle dispose d’une capacité de 500.000 tonnes par an (extensible à 1 million de tonnes) et emploie 200 personnes. E.M.G.

• Mutualités: Un projet de code controversé
Le projet de code des mutualités controversé sera examiné, jeudi 22 juin, en deuxième lecture par la commission des Finances de la deuxième Chambre du Parlement. L’une des principales dispositions qui suscite la polémique concerne l’interdiction pour les mutuelles de gérer directement des centres de soins. Ces derniers s’en trouvent menacés de fermeture. Or, nombre d’entre eux sont déjà en conformité via la création d’organismes de gestion. H.E.

• Diplomatie: Attention aux traducteurs pirates!
Alerte aux ambassades et aux administrations qui réclament des traductions assermentées pour certains documents comme l’acte de  mariage, de décès, diplômes... Des intermédiaires peu scrupuleux mettent la mention «traduction officielle» sur des pièces administratives. Tout en contournant l’obligation de recourir à un traducteur assermenté, cette pratique en vogue à Casablanca surtout s’apparente à un faux et usage de faux. Une traduction «officielle» n’est pas une traduction assermentée. La loi n°50-00 (Bulletin officiel en arabe du 19 juillet 2001) régie les 297 traducteurs assermentés près des tribunaux. Ils sont les seuls habilités par le ministère de la Justice à traduire des documents. F.F.

• ONCF: Des travaux à la gare Rabat Agdal
La gare Rabat Agdal, à l’image du centre-ville, est en cours de rénovation. Dans la nuit du vendredi 23 au samedi 24 juin, les quais d’embarquement pour les voyageurs à destination sud (Casablanca, El Jadida, Marrakech, Safi et Khouribga) seront déplacés. Les voyageurs peuvent se renseigner via les affiches, les annonces en gare, le site www.oncf.ma ou encore en appelant 2255 H.E.

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc