De bonnes sources

De Bonnes Sources

Par L'Economiste | Edition N°:5037 Le 02/06/2017 | Partager

• Du grabuge dans l'industrie automobile!
Selon plusieurs opérateurs dans l'industrie automobile, les agents du MCA font de l'excès de zèle dans le contrôle et bloquent des importations de matières premières. Les services du MCA orientent leurs armes contre des industriels locaux de l'automobile au lieu de les focaliser sur les importateurs douteux. Curieusement, les contrôles de la matière première deviennent fréquents alors que les sources d'approvisionnement sont non seulement connues, mais homologuées.  Pour l'heure, cette situation de blocage grève le fonctionnement de nombreuses unités industrielles, compte tenu du retard dans l'approvisionnement qui se traduit par des perturbations dans la production et les délais de livraison  des donneurs d'ordre. A.R.

• Sanofi cède 51% de sa filiale Maphar
Sanofi vient de conclure un partenariat stratégique au Maroc avec Europharma, le spécialiste de la production et distribution de médicaments en Afrique. Le géant pharmaceutique a cédé 51% de sa filiale marocaine Maphar, spécialisée dans la commercialisation de produits pharmaceutiques, à Eurapharma, filiale du groupe CFAO. L’accord sera opérationnel durant ce mois. Selon le laboratoire, il vise à accélérer le développement de Maphar sur les marchés marocain et africain. Sanofi restera un actionnaire de référence de sa filiale à hauteur de 49%. E.M.G.

• Actuariat: Nouvelle alliance
ARM consultants et le français Addactis Group viennent de conclure un accord de partenariat stratégique. Addactis est leader du conseil en actuariat en France et ce partenariat permettra aux opérateurs de l'assurance d'accéder à la gamme de logiciels et à l'expertise actuarielle en Europe. K.M.

• Double distinction de Kettani Law Firm
Le cabinet Kettani Law Firm et son fondateur, le Pr Azzedine Kettani, ont été  pour la deuxième année consécutive, distingués en matière d'arbitrage. Ils ont reçu le prix de «Legal Awards», le trophée «Arbitration  lawyer of the year» au Maroc pour 2016 et un autre de Global Awards Winner de  Corporate pour 2017 en tant que «Arbitration law firm of the year». A.S.

• Clifford Chance conseille Swiss Re en Côte d’Ivoire
Le cabinet d’avocats Clifford Chance Casablanca a accompagné Swiss Re pour son investissement dans le groupe Manzi Finances SA, actionnaire majoritaire de NSIA Participations, groupe ivoirien de banques et assurances présent dans 12 pays en Afrique subsaharienne.
L’équipe qui a piloté l’opération était composée de Mustapha Mourahib, associé-gérant, Franck Coudert, associé, assistés de Gauthier Verdon, Kenza Alaoui Amini et Sonia Mavouna, avocats. A.S.

• Le label Or «Entreprise sans tabac» pour Colorado
Et de 4 pour Colorado. Pour la 4e année consécutive, le spécialiste de la peinture obtient le label Or «Entreprise sans tabac» de la Fondation Lalla Salma pour la prévention et traitement des cancers.
La société s’est en effet inscrite depuis août 2013 dans le programme «Entreprise sans tabac» pour offrir à ses collaborateurs un milieu sain et agréable où il fait bon de travailler. Elle subventionne en totalité les frais médicaux de sevrage supportés par les personnes souhaitant arrêter de fumer en leur assurant un suivi médical continu. M.A.B.

• Les produits du terroir ont le vent en poupe
Lancé depuis 2 mois à peine, le marché solidaire de l’Oasis à Casablanca a déjà doublé ses références, passant de 1.500 à 3.000. Quant aux coopératives partenaires, elles sont passées de 150 à 350 unités. Les produits du terroir attirent de plus en plus de clientèle, notamment durant le mois de Ramadan qui enregistre un pic de consommation de produits alimentaires tels que les dattes, les figues séchées, le miel … Le succès est tel que la Fondation Mohammed V, qui est derrière ce projet, envisage d’ouvrir d’autres centres de commerce équitable à Salé et Marrakech. A.E.
`
• Un communiqué sans communiquer
Le ministère de l’Intérieur a rendu public, mercredi 31 mai, un communiqué de presse dans lequel il prévient contre les informations l’engageant qui circulent sur les réseaux sociaux au sujet de «certains événements que connaît notre pays», sans plus de précision. Le département prévient que pour sa propre communication, il emprunte toujours les canaux officiels. Sauf que l’information officielle, une fois émise, peut très bien passer par les réseaux sociaux et les applications de communication. H.E.

• Tabac: Une liste en peau de chagrin
L’administration des douanes a publié, jeudi 1er juin, la liste des nouvelles marques de cigarettes agréées. La plus courte depuis de nombreuses années. Certains distributeurs ont été déçus de constater que seules les nouvelles déclinaisons des anciennes marques ont été homologuées. En revanche, la société Habanos a pu obtenir l’autorisation d’une nouvelle référence (Bentley Full Flavour) dans le segment premium. Il faudra attendre l’entrée en vigueur de la TIC réaménagée pour voir l’arrivée de nouvelles marques dans le compartiment du tabac brun. H.E.

• Bourses: L’Education nationale digitalise les procédures
Plus besoin de papier pour candidater pour la bourse d’études supérieures. L’Education nationale vient de lancer un site électronique, www.minhaty.ma, à travers lequel il est possible d’enregistrer sa demande en remplissant un formulaire. Les candidats peuvent également suivre leur dossier en ligne. L’ancienne procédure reste, cependant, valable. Un numéro vert a été mis à la disposition des futurs bacheliers (0800001122) afin de répondre à toutes leurs interrogations. A.Na  

• Conseil consultatif des jeunes: Le projet de loi
Le projet de loi 89.15 relatif au Conseil consultatif des jeunes et de l’action associative, prévu par la Constitution, sera enfin examiné, le jeudi 8 juin, par la Commission des secteurs sociaux de la première Chambre du Parlement. L’institution aura pour mission de définir les mesures censées encourager les jeunes à participer au développement social, économique, culturel et politique, à s’insérer dans la vie active et associative… H.E.

• La nouvelle plateforme de Bourse opérationnelle
Le projet New-Age a été bouclé après plus de deux ans de travail et la collaboration de 200 personnes. Cela a abouti sur l’implémentation effective de la nouvelle plateforme technologique. Cette entrée en production qui est intervenue en août 2016, comme indiqué par la Bourse dans son rapport annuel, a été réalisée avec succès et sans aucune interruption des applications connexes et services du marché. Cette plateforme a, pour rappel, été acquise auprès de MillenniumIT, filiale technologique du London Stock Exchange Group (LSEG) dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux Bourses. M.A.B.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc