Entreprises

Commerce extérieur BMCE Bank of Africa étend son offre

Par Franck FAGNON | Edition N°:5036 Le 01/06/2017 | Partager
Une nouvelle formule pour les opérations vers l’Afrique
Possibilité de réintroduire le crédit acheteur
Une plateforme électronique de mise en relation et d’échanges
bmce_commerce_exterieur_036.jpg

Le groupe BMCE Bank of Africa étudie la possibilité de développer des lignes de crédit acheteur sur l’Afrique. L’idée est de soutenir les exportations marocaines de certains secteurs tels que l’électricité en finançant les acheteurs (Ph. L’Economiste)

Les entreprises marocaines entament une nouvelle phase de leur expansion africaine hors de leur zone de confort (Afrique de l’Ouest et centrale francophone). Derrière les banques, les assurances et d’autres grands groupes comme l’OCP et Managem, les PME se montrent plus audacieuses à franchir le pas de l’export.

La dernière édition du African Business Connect  (ABC) organisé par BMCE Bank of Africa (escales au Rwanda, en Tanzanie et à Madagascar) a démontré un intérêt pour les marchés de l’Afrique de l’Est. Le groupe a reçu 150 demandes pour 80 places disponibles. «Il y a un aspect curiosité, mais aussi de l’appétit de la part des PME», relève Hassan Belatik, directeur Marketing Entreprise et Pilotage à BMCE Bank of Africa.

Le groupe est en train d’affiner son dispositif pour accompagner les opérateurs. Il prévoit la mise en place d’un package pour faciliter la démarche des exportateurs en termes d’information, de financement et de maîtrise de risque (commercial, paiement, change...). «Ce sont des choses qui existent déjà, mais nous voulons les structurer au regard des demandes des clients et des enseignements tirés des missions commerciales», confie Belatik.

Par ailleurs, le groupe étudie la possibilité de développer des lignes de crédit acheteur spécifiquement «africaines», notamment pour les équipementiers. L’idée est de soutenir les exportations marocaines de certains secteurs tels que l’électricité en finançant les acheteurs.  Mais, la faible connectivité maritime avec nombre de ces pays constitue un handicap pour dynamiser les échanges commerciaux. Cependant, il y a la possibilité d’aller investir dans ces territoires.

La présence dans plusieurs pays permet de mieux accompagner ces opérations. BMCE Bank of Africa qui opère sur une vingtaine de marchés africains prépare de nouveaux produits pour le financement des investissements sur le continent. Le montage pourra se faire directement à partir de Casablanca ou fera intervenir la filiale dans le pays concerné. La banque veut également soutenir les opérations de co-investissement.

«Nous essayons d’encourager le co-investissement parce que nous partons du principe que les entreprises locales connaissent mieux l’environnement des affaires. L’association avec un acteur local réduit le risque», analyse le directeur Marketing Entreprise.
BMCE Bank of Africa va créer une plateforme électronique (ABC Network) permettant aux participants aux missions multisectorielles B to B d’échanger et de nouer des partenariats. Une autre plateforme sera dédiée aux médias qui couvrent l’actualité économique africaine. Par ailleurs, le groupe prévoit de décerner des trophées aux meilleurs entrepreneurs qui s’engagent pour le développement du commerce intra-africain.

 

 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc